Accueil » ACTUALITE » Journée ville morte à Goma : le Gouverneur militaire met en garde les organisateurs

Journée ville morte à Goma : le Gouverneur militaire met en garde les organisateurs

Le Gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu met en garde les organisateurs de la journée sans activités ce lundi 7 février 2022 sur l’ensemble de la ville volcanique de Goma chef-lieu de la province.

Dans un communiqué lu ce dimanche 6 février par le général de brigade, Sylvain Ekenge porte-parole du Gouverneur militaire, l’autorité provinciale invite ses administrés à vaquer librement à ses activités quotidiennes.

Le lieutenant-général Ndima Kongba Constant met en garde tous ceux qu’il qualifient de fauteurs de troubles et inciviques qui à l’en croire, s’illustrent par des actes de vandalisme et de trouble à l’ordre public.

Tout celui qui sera surpris de voies de faits et en train de troubler l’ordre public, la paix et la quiétude des paisibles populations dans la ville et ses environs, fera face aux forces de sécurité et de défense et subira la rigueur de la loi. Un homme averti, dit-on, en vaut deux” a dit le genre Sylvain Ekenge, porte-parole de l’autorité provinciale.

Au cours d’un point de presse tenu samedi 5 février 2022 à Goma, le collectif des mouvements citoyens de la ville de Goma a appelé à une journée sans activités ce lundi 7 février 2022 sur toute l’étendue de la ville volcanique du Nord-Kivu afin de dénoncer la persistance de l’insécurité dans la région et la levée de l’état de siège qu’il juge d’inefficace sur le terrain et dénoncer les tueries récurrentes dans cette partie du pays.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Affrontements FARDC-M23 à Rutshuru : une délégation gouvernementale dépêchée à Goma

Le gouvernement de la République démocratique du Congo a dépêché ce jeudi 3 novembre 2022, ...