Accueil » ACTUALITE » Ituri : la société civile s’en prend à « l’appel au soulèvement » contre les pouvoirs publics d’un ancien candidat à la présidentielle

Ituri : la société civile s’en prend à « l’appel au soulèvement » contre les pouvoirs publics d’un ancien candidat à la présidentielle

Radjabu Soborabo, candidat malheureux à la présidentielle du 30 décembre 2018 a, au cours d’un long massage audio diffusé ces jours dans certaines radios locales de Bunia, appelé la population de ce coin meurtri du pays au soulèvement contre les autorités légalement établies. Profitant de l’insécurité caractérisée dans la province de l’Ituri, aux confins du nord-est de la République démocratique du Congo, causée par les miliciens de la CODECO, cet acteur politique veut tirer profit dans cette situation qui endeuille des nombreuses familles et occasionne le déplacement massif de la population des zones touchées par l’insécurité, principalement les territoires de Djugu et Mahagi.

certaines voix dans la société civile se sont levées pour condamner cet appel de la part de celui qui se nourrit d’intentions de gérer la République. Elles n’ont nullement tardé de qualifier le schéma de « suicideur », pouvant intensifier la confusion aux bénéfices de ceux qui agissent par le truchement des différentes milices interposées.

Le président national du parti politique CUC, Radjabu Soborabo, insinue dans ces allégations que les dirigeants du pays qui sont à Kinshasa ne se contentent que d’une « étouffée », c’est-à-dire le pouvoir et rien que le poste qui les intéresseraient, et non la sécurité.

Pour sa part, le chef de l’exécutif provincial de l’Ituri a à cette occasion appelé la population au calme.
Jean Bamanisa Saidi estime que c’est inacceptable qu’un opérateur politique appelle la population au soulèvement contre les pouvoirs publics.
« Le soulèvement contre le pouvoir légalement établi ne partira pas de l’Ituri », a dit en linéaire le gouverneur de province. Pendant ce temps, l’on note de cas positif de reddition et repentance des quelques éléments clés de la milice CODECO qui sont présentés devant les autorités provinciales en présence des corps constitués de l’Ituri.

Actu24.CD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Nord-Kivu : Promesse Matofali dénonce un sérieux conflit foncier en gestation dans Masisi entre le gouvernement provincial et Me Dunia Bakarani

Le député provincial Kambale Matofali Promesse fustige la décision prise par l’autorité provinciale, celle ordonnant ...