Accueil » ACTUALITE » Ituri : des conséquences néfastes découlent de la non prise en charge des miliciens rendus

Ituri : des conséquences néfastes découlent de la non prise en charge des miliciens rendus

Des milliers des miliciens des groupes armés négatifs qui ont volontairement déposé les armes afin de servir soit sous le drapeau national ou intégrer la vie sociale, sont ces derniers temps, abandonnés à leur triste sort, car sans aucune prise en charge dans la province de l’Ituri, l’une des provinces de l’Est de la RDC qui font face à l’activisme des groupes armés négatifs.

Le député national Iracan Gratien de Saint-Nicolas qui alerte dans une correspondance adressée au chef de l’État, dit craindre des nouveaux massacres en masse de la population locale suite à cette non prise en charge de ces éléments qui se sont rendus notamment dans les territoires de Djugu, Irumu et Mahagi.

Le peuple congolais en province de l’Ituri est dans une profonde inquiétude à cause d’un probable massacre ou des tueries isolées des civils dans les territoires de Djugu, Irumu et Mahagi”, a-t-il dit.

À lui de préciser en outre, que faute de manque de nourriture et un processus viable de ces éléments rendus, par le gouvernement congolais ; des nombreuses attaques sanglantes ne cessent d’être perpétrées depuis environs 10 jours contre les populations civiles avec comme conséquences, des tueries répétitives, pillages et payement des taxes illégales perçues par ces miliciens sous l’œil impuissant des autorités provinciales.

Il en appelle ainsi, le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi à se pencher sur cette affaire qui risque de prendre une allure inquiétante si rien n’est fait en urgence.

Elias Aungama

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ituri/Attaque rebelle à Mambelenga : le bilan s’est alourdi

Le bilan de l’incursion en pleine journée de mardi dernier dans le village de Mambelenga ...