Accueil » ACTUALITE » Invalidation Bemba et Muzito : le parti Orange invite la Cour Constitutionnelle à plus d’objectivité dans le traitement des recours

Invalidation Bemba et Muzito : le parti Orange invite la Cour Constitutionnelle à plus d’objectivité dans le traitement des recours

Dans une déclaration samedi 25 août à Kinshasa, le parti ORANGE dit avoir suivi avec regret le rejet des candidatures de quelques membres de l’opposition à la présidentielle du 23 décembre 2018, entre autres celles du sénateur Jean-Pierre Bemba et du député national Adolphe Muzito.

Le parti ORANGE que dirige Fiyou Ndondoboni lit à travers « cette position de la CENI le déni partisan du caractère inclusif du processus électoral ».

« tant les raisons évoquées pour justifier ces rejets ne sont pas objectivement et légalement fondées. Le Parti ORANGE constate par ce fait la volonté du pouvoir actuel, à travers la CENI, de faire voler en éclat le processus électoral en cours pour empêcher la tenue des élections inclusives, crédibles, transparentes et apaisées au 23 décembre 2018 », a-t-il indiqué.

Tout en s’inscrivant dans la droite ligne de la déclaration de l’opposition du 24 août dernier, le Parti ORANGE appelle à l’unité de l’opposition pour lever les options claires sur la nécessité de poursuivre le processus électoral en cours, déjà biaisé dès le départ à travers l’instrumentalisation de la Commission Electorale Nationale Indépendante et son manque d’objectivité dans la gestion du processus électoral.

Par ailleurs le parti ORANGE exige :
1. La tenue des élections crédibles au 23 décembre 2018 ;
2. L’effectivité de l’indépendance de la CENI ;
3. La mise à l’écart de la machine à voter au profit des bulletins de vote tel que prévu dans le calendrier électoral en vigueur.

En conclusion, le parti ORANGE attend de la Cour constitutionnelle « l’examen des recours portant sur la recevabilité des candidatures à l’élection présidentielle en toute objectivité et neutralité » pour garantir l’inclusivité du processus électoral.

7sur7.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sama Lukonde à Goma pour réévaluer l’état de siège

Une forte délégation du gouvernement congolais conduite par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge ...