Accueil » ACTUALITE » Insécurité en RDC : Christophe Mbosso appelé à éclairer sur la suite des résolutions et recommandations adressées au gouvernement

Insécurité en RDC : Christophe Mbosso appelé à éclairer sur la suite des résolutions et recommandations adressées au gouvernement

Le député national Iracan Gratien de Saint-Nicolas appelle le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mbosso N’kodia à donner connaissance à l’organe délibérant de la suite des résolutions et recommandations formulées par la Commission Défense et sécurité adressées au gouvernement congolais. Ces recommandations étaient formulées relativement à la situation sécuritaire qui prévaut dans la partie Orientale du pays.

Dans une lettre adressée au président de l’Assemblée nationale et dont une copie est parvenue à notre Rédaction le week-end, l’élu de Bunia a indiqué que depuis l’adoption de celles-ci en séance plénière du 29 septembre 2021 conformément à l’article 23, point 12, lesdites résolutions et recommandations souffrent de concrétisation.

Ce membre de la Commission Défense et sécurité censée suivre la matérialisation des différentes résolutions et recommandations, veut savoir les causes de ce qu’il qualifie de « blocage » quatre mois après leur adoption.

Il estime que la réponse de Christophe Mbosso N’kodia permettra d’établir les responsabilités et de comprendre le goulot d’étranglement dans le processus visant les réformes de forces de sécurité, mais aussi les faiblesses dans la mobilisation des ressources pour assurer la sécurité de la population et l’intégralité territoriale. 

Il est temps de découvrir les vrais ennemis de la paix, d’assurer à notre population la sécurité et la paix tant sur le plan national qu’international telle que l’énonce notre constitution” a écrit Iracan Gratien, élu de Bunia.

Elias Aungama

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Parti politique : Nadin Mfutila, nouveau secrétaire général de l’ECO

Le président national du parti politique Engagement pour le Congo (ECO), l’ancien gouverneur de la ...