Accueil » ACTUALITE » Insécurité en Ituri : Sylvestre Ilunga instruit le Chef d’Etat-major d’assurer sans faille la sécurité des personnes et leurs biens

Insécurité en Ituri : Sylvestre Ilunga instruit le Chef d’Etat-major d’assurer sans faille la sécurité des personnes et leurs biens

Le premier-ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, instruit le chef d’état-major général des forces armées congolaises (FARDC) non seulement de poursuivre les efforts soutenus par les troupes récemment déployées en renfort dans les territoires de Djugu et d’Irumu sous menace des groupes armés depuis plusieurs mois, mais aussi d’assurer la sécurité de la population locale qui ne sait plus de quel pied marcher suite à la persistance de l’activisme dans sa région, de groupes armés négatifs notamment la CODECO. 

Dans une lettre décriant la situation sécuritaire dans les territoires de Djugu et d’Irumu en Ituri, datant du 12 octobre denier et dont une copie est parvenue à notre Rédaction, le chef du gouvernement congolais, instruit le chef d’état-major, Célestin Mbala de donner injonction à l’auditeur Général des FARDC d’initier immédiatement des investigations criminelles sur les fameuses allégations des meurtres, d’enlèvements, des vols et d’autres exactions commises contre les populations de ces deux territoires précités.

Selon l’esprit de ce même document exploité par ACTU24.CD, Sylvestre Ilunga Ilunkamba a en outre, demandé au chef d’état-major général des FARDC d’engager sans désemparer, des poursuites à l’encontre des auteurs présumés dans ces crimes qui freinent d’une part, la pacification de cette partie de la RDC, et d’une part, qui menace le développement du tissu économique du pays.

Je vous engage à instruire au chef d’état-major des forces armées de poursuivre les efforts soutenus par nos groupes récemment déployées en renfort sur terrain et d’assurer sans faille la sécurité des personnes et de leurs biens dans les zones concernées, et de me faire rapport circonstancié de la situation sécuritaire qui y prévaut actuellement ainsi que sur les résultats des différentes activités militaires y mener par nos troupes”, a-t-on lu dans la lettre adressée par le premier-ministre, au ministre national de la défense.

Dans cette même lettre qui fait suite à la dénonciation faite par le député national Iracan Gratien de Saint-Nicolas élu de Bunia au mois de septembre dernier, sur l’inaction des forces de sécurité et de la complicité du gouvernement central dans l’insécurité en Ituri, Sylvestre Ilunga Ilunkamba demande au ministre national en charge des actions humanitaires et solidarité nationale, Stives Mbikayi, de lui tenir pleinement informé de la situation humanitaire dans les deux territoires supra cités.

Notons que la situation sécuritaire demeure toujours morose dans la province de l’Ituri en général, dans les territoires de Djugu et d’Irumu en particulier en dépit des efforts fournis par les forces armées loyalistes.

Elias Aungama, depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Prestation de serment de trois juges : “hier, on avait la justice de Kabila, nous ne souhaitons pas avoir la justice de Tshisekedi, mais une justice indépendante” (Patrick Mundeke)

Réagissant sur la prestation de serment de trois nouveaux juges membres de la cour constitutionnelle, ...