Accueil » ACTUALITE » Insécurité au Nord-Kivu : un député provincial alerte sur la tuerie des 22 civils à Beni-Mamove

Insécurité au Nord-Kivu : un député provincial alerte sur la tuerie des 22 civils à Beni-Mamove

Au moins 22 personnes ont été tuées par des terroristes de l’ADF la nuit de vendredi à ce samedi 28 mai 2022 dans le village de Malove-Manyama dans le territoire de Beni en province du Nord-Kivu. L’information a été livrée ce week-end par le député provincial Alain Siwako élu de Beni territoire.

Dans un texte parvenu à la Rédaction d’ACTU24.CD ce samedi, Alain Siwako indique que 22 corps sans vie ont découverts le matin de ce samedi et dont quatre autres personnes blessées lors de cette violence armée sont alitées à l’hôpital général d’Oicha chef-lieu du territoire de Beni.

D’après ce parlementaire en congé, plusieurs autres civils ont été pris en otage par l’ennemi.

À lui d’ajouter, que selon les informations fournies par la population locale, le faible effectif militaire et là non prise en compte des alertes populaires deux semaines avant, seraient à la base de cette nouvelle incursion sanglante dans la région.

Il en appelle à une traque sérieuse de ces rebelles qui sèment terreur et désolation dans le chef de la population de cette partie de la République démocratique du Congo.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Attaque de la prison de Kakwangura à Butembo : des morts enregistrés et des prisonniers évadés

La prison centrale de Kakwangura dans la ville de Butembo a été attaquée tôt le ...