Accueil » ACTUALITE » Insécurité au Nord-Kivu : 161 civils massacrés dans 30 jours à Beni (JB Kasekwa)

Insécurité au Nord-Kivu : 161 civils massacrés dans 30 jours à Beni (JB Kasekwa)

Le député national Jean-Baptiste Muhindo Kasekwa dresse un bilan d’au moins 161 personnes sauvagement tuées par des terroristes de l’ADF dans le territoire de Beni du 28 mai au 27 juin 2022.

Dans un communiqué dont une copie est parvenue à notre Rédaction, l’élu de Goma soutient qu’en dépit de la mutualisation des forces FARDC-UPDF, les ADF ont perpétré 17 incursions sanglantes coûtant ainsi, la vie à au moins 161 civils innocents.

D’après l’esprit du même communiqué, durant les 17 attaques avec au moins 29 autres civils ont été enlevés par l’ennemi dans une destination encore inconnue et plusieurs maisons incendiées dans des villages ciblés par les assaillants.

Jean-Baptiste Muhindo Kasekwa estime que la liberté avec laquelle les ADF opèrent ces jours dans la région, est source de frustration aigue dans le chef de la population locale.

« Il est impérieux que la lutte contre l’agression rwando-Ougandaise sous couvert du M23 ne soit pas un piège pour se méfier de la cruauté des présumés ADF. Les zones opérationnelles de Beni, Ituri et Fizi-Uvira exigent la même vigilance que celle de Rutshuru, Nyiragongo et Goma » a-t-il écrit.

Notons qu’au moins 24 civils ont été tués par des rebelles ADF dans le territoire de Beni au Nord-Kivu. Ces nouveaux crimes ont été commis la journée du samedi et la nuit de ce dimanche matin 26 juin 2022 notamment dans le groupement Batangi-Mbau et secteur de Ruwenzori.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Parti politique : Nadin Mfutila, nouveau secrétaire général de l’ECO

Le président national du parti politique Engagement pour le Congo (ECO), l’ancien gouverneur de la ...