Accueil » ACTUALITE » Insécurité à Beni : un autre cheikh et membre de la société civile tué à Mavivi

Insécurité à Beni : un autre cheikh et membre de la société civile tué à Mavivi

Un haut cadre de la communauté musulmane a été tué par des hommes armés non autrement identifiés dans les heures d’après-midi de ce mardi 18 mai à Mavivi, entité située à quelques kilomètres au nord de la ville de Beni sur l’axe routier Beni-Oïcha en territoire de Beni au Nord-kivu.

Les premières informations parvenues à ACTU24.CD renseignent que le cheikh Djamali Moussa membre de la société civile du groupement Batangi-Mbau a été tué en pleine prière dans une mosquée locale par des bandits armés dont la destination et l’identité demeurent encore inconnues.

C’est tard dans la soirée que cette triste nouvelle du décès de ce grand défenseur des droits de l’homme dans cette partie du territoire de Beni, s’est répandue dans la région faisant couler des larmes non seulement aux fidèles musulmans, mais également à toute la population locale reconnaissante des bravoures de l’illustre disparu.

La nouvelle est corroborée par Donat Kasereka Kibwana, administreur du territoire de Beni qui fait savoir que les enquêtes sont en cours afin de mettre la main sur les autres de cet acte ignoble et pour qu’ils répondent de leur forfait.

Il sied de rappeler que cet assassinat intervient a 17 jours seulement après celui du cheikh All Amin en pleine prière de ramadan dans l’une des mosquées de Beni ville en date du 1er mai dernier.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Éruption du volcan Nyiragongo : l’association “Bana Kin” au chevet des sinistrés

L’association sans but lucratif, “Bana Kin” apporte son assistante des vivres aux familles victimes de ...