Accueil » ACTUALITE » Industrie : Julien Paluku annonce la tenue de « DRC-AFRICA BUSINESS FORUM » du 24 au 25 novembre prochain à Kinshasa

Industrie : Julien Paluku annonce la tenue de « DRC-AFRICA BUSINESS FORUM » du 24 au 25 novembre prochain à Kinshasa

Le ministre congolais de l’industrie, annonce l’organisation des assises de « RDC-AFRICA BUSINESS FORUM » du 24 au 25 novembre prochain à Kinshasa. L’annonce a été faite à la presse par le patron de l’industrie en RDC, Julien Paluku Kahongya  ce mercredi 3 novembre 2021.

D’après le ministre national de l’industrie, ces assises seront organisées et/ou axées sous le thème « développer une chaîne de valeur régionale autour de l’industrie des batteries électriques du marché des véhicules électriques et des énergies propres ».

L’annonce des dates arrêtées pour la tenue de cet événement du niveau mondial intervient presque trois semaines après la présentation par le ministre de l’industrie, Julien Paluku Kahongya, au Conseil des ministres, du projet d’organisation du DRC-Africa Business Forum.

L’objectif de cet événement précise, Julien Paluku est de réunir quelques gouvernements africains, les entrepreneurs, les partenaires au développement, les investisseurs institutionnels, les industriels et le secteur privé national et étranger en vue de dialoguer, d’identifier les opportunités et de faciliter les investissements, dans le souci d’accroître la part de l’Afrique dans la chaîne de valeur des batteries, des véhicules électriques et des énergies renouvelables.

Ces assises se tiendront ajoutent nos sources, avec l’accompagnement de la Commission Économique des Nations-Unies pour l’Afrique (CEA). Pour ce fait, Julien Paluku Kahongya a sollicité la collaboration de ses collègues en charges des finances et des Mines.

Elias Aungama

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sénat : Matata sur le point de saisir la commission africaine des droits de l’homme pour recouvrir ses immunités

Les démarches sont déjà entamées par les avocats conseils de l’ancien premier ministre Matata Ponyo ...