Accueil » ACTUALITE » Hausse de prix des produits sur le marché : Ecidé Goma exhorte au Gouvernement d’accompagner les mesures salutaires par des moyens nécessaires

Hausse de prix des produits sur le marché : Ecidé Goma exhorte au Gouvernement d’accompagner les mesures salutaires par des moyens nécessaires

Après l’annonce des mesures de prévention contre Coronavirus en RDC par le chef de l’État, il s’observe une monté en flèche des prix de denrées alimentaires sur le marché en ville de Goma au Nord-Kivu. Engagement pour la Citoyenneté et le Développement, parti de l’opposition interpelle le Gouvernement Congolais à mettre toutes les batteries en marche afin d’éviter des conséquences néfastes qui peuvent découler de la non applicabilité des ces mesures.

Christian Kabemba coordonateur de l’Ecidé à Goma a au cours d’une interview accordée à Actu24.CD ce mardi 24 mars, fustigé les comportements qu’affichent les éléments de la police ces derniers jours, qui selon lui, tracassent les citoyens sous prétexte de les appeler à l’observance des mesures hygiéniques, avant d’indiquerque certains commerçants en abusent en augmentant le prix des produits alimentaires sur le marché, une situation qui, dit-il, appauvrit la population qui reste à la maison sans travailler dans l’objectif de respecter les mesures édictées par les spécialistes en santé.

Il ne suffit pas de prendre des mesures, mais la chose la plus importante est d’accompagner ses mesures par des moyens efficaces. Le gouvernement doit publier le budget qui pourra aider pendant toute la période d’éradication de ce virus. À Goma les gens souffrent, le gouverneur de province doit également s’y impliquer pour la matérialisation des mesures prises par le gouvernement central. Pour les commerçants qui se donnent à la hausse de prix des produits, ils doivent être punis car la population en souffre. Les autorités policières doivent aussi éduquer leurs éléments qui s’illustrent par des tracasseries à l’égard des habitants” s’indigne Christian Kabemba coordonateur de l’Ecidé Goma.

Alertant sur ce qu’il qualifie du silence de la part des autorités congolaises pour la fermeture de l’aéroport international de Goma, Christian Kabemba, qui tape le ping sur la table, appelle ces dernières à la prise non seulement de conscience mais aussi de responsabilité afin de couper la chaîne de contamination de COVID-19 dans le reste du pays.

La fermeture de l’aéroport de Goma est une décision qui tarde, on ne sait pas au juste ce que le gouvernement attend pour suspendre l’atterrissage des avions de Kinshasa à Goma. Kinshasa et Lubumbashi devraient être d’ailleurs mis en quarantaine pour éviter la contamination des autres provinces du pays” a-t-il insisté.

Notons que la République Démocratique du Congo compte actuellement 36 cas confirmés, 2 morts et un guéri de COVID-19 depuis le 10 mars dernier.

Elias Aungama, depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Covid-19/État d’urgence en RDC : des parlementaires s’inquiètent de la charge que le gouvernement fait porter à la population

Faisant suite à la mesure de l’état d’urgence décrété par le Chef de l’État (pour ...