Accueil » ACTUALITE » Goma : un civil tué par des bandits armés à Katoyi

Goma : un civil tué par des bandits armés à Katoyi

Des bandits armés non identifiés ont tué une personne et blesser deux autres par balles dans la nuit de dimanche à ce lundi 14 juin 2021 dans les quartiers Katoyi en commune de Karisimbi et Kyeshero dans la commune de Goma.

Selon les premières informations parvenues à ACTU24.CD, deux victimes sont issues d’une même famille et la troisième est un père de famille qui a été blessé par balle pendant que les assaillants voulaient cambriolé dans son domicile.

Le premier incident est survenu dans le quartier Katoyi dans la commune de Karisimbi où un père de famille ayé criblé des balles et son fils blessé au cours de la même opération qui s’est déroulée selon nos sources, entre 22 heures 30 et 1 heures 30 minutes.

Le deuxième incident s’est produit dans le quartier Kyeshero dans la commune de Goma. Là, des bandits porteurs d’armes en feu et blanches ont tenté piller dans une maison. Durant leur opération, ces derniers ont blessé le responsable de la famille qui est alité dans une structure sanitaire de la place renseignent nos sources.

Le conseil communal de la jeunesse de Goma indique que l’un de ces bandits serait maîtrisé et remis entre les mains des services de sécurité.

Jules Ngeleza qui en est le président, condamne cet acte qui intervient pendant que le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi séjourné dans la ville de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

“Opérations qui durent plusieurs minutes sans inquiétude et sans interventions. Les véhicules CCO sont aussi dans la sécurité du PR pour que la population se trouve abandonner à cette échelle ? Pourquoi la sécurité dans les entités de base à Goma devient intenable même quand le chef de l’Etat est en ville ?” S’interroge-t-il avant d’en appeler au renforcement des équipes de patrouille afin de mettre terme à la criminalité urbaine à Goma.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

UNIKIN : les esprits se calment petit à petit, après une vive tension ce matin

Le calme semble revenir à l’Université de Kinshasa et ses environs, après des vives tensions ...