Accueil » ACTUALITE » Goma : report sine die du mini-sommet de chefs d’État de la région de grands lacs

Goma : report sine die du mini-sommet de chefs d’État de la région de grands lacs

Annoncé au cours de la 47èm réunion du Conseil des ministres du vendredi 4 septembre dernier, le mini-sommet des chefs d’État de la région de grands lacs est reporté. Annonce faite par la diplomatie congolaise ce dimanche 13 septembre sur la Radio France Internationale (RFI).

À en croire Marie Tumba Nzeza ministre des affaires étrangères en République démocratique du Congo, ce report sine die du mini-sommet de chefs d’État congolais, Burundais, Ougandais, Angolais et Rwandais qui devrait se tenir du 9 au 13 septembre dans la ville touristique de Goma au Nord-Kivu, est dû aux agendas de chefs d’État surchargés notamment par la préparation de l’Assemblée générale de l’ONU qui doit se tenir dans quelques jours à New-York.

Outre ce report, le président Burundais avait déjà décliné la première invitation de son homologue Félix Antoine Tshisekedi. Pour le Burundi, il faudrait qu’il ait des discutions bilatérales au niveau ministériel avec la République démocratique du Congo afin de trouver quelques pistes de solutions sur des questions liées à la sécurité des frontières communes.

Trois points essentiels étaient au menu de ce mini-sommet à savoir : la paix et la sécurité dans la région, les relations diplomatiques et politiques entre ces États et la relance des activités économiques dans le contexte actuel de lutte contre la pandémie de Covid-19.

Elias Aungama, à Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Nord-Kivu : chiffré à près de 91 millions de dollars, le projet d’édit budgétaire 2021 est jugé recevable par l’organe délibérant

L’assemblée provinciale du Nord-Kivu a examiné le projet d’édit budgétaire exercice 2021 du gouvernement provincial ...