Accueil » ACTUALITE » Goma : JB Kasekwa monte au créneau à la suite de l’assassinat d’un civil mardi soir

Goma : JB Kasekwa monte au créneau à la suite de l’assassinat d’un civil mardi soir

Des bandits armés non autrement identifiés ont assassiné un vendeur de cartes prépayées effectuant le transfert d’argent via Airtel money, le soir de mardi 31 août 2021, au centre-ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu sous l’état de siège.

Les premières informations parvenues à notre Rédaction le même soir, renseignent que les faits se sont passés près de la tribune communément appelée “ONC”, près de la banque TMB. Après leur forfait, les assaillants ont réussi à se volatiliser avec le sac de la victime, ajoutent nos sources.

En réaction, le député national Jean-Baptiste Muhindo Kasekwa dénonce ce qu’il qualifie de « complaisance » dans les bouclages d’armes à Goma.

“Je suis attristé par l’assassinat du jeune entrepreneur de Goma Augustin Serugendo Hategekimana, 27 ans, ce soir à Goma. Je dénonce la complaisance dans les bouclages de recherche d’armes où des endroits suspects sont épargnés par monnayage” a écrit l’élu de Goma sur son compte Twitter.

Ce cas d’assassinat intervient 24 heures seulement après l’assassinat d’un autre civil dans le quartier Katoyi le soir du lundi 30 août, aux côtés de plus de six autres blessés par balles, acte des bandits armés inconnus.

Suite à cette montée en flèche de la criminalité urbaine à Goma, en dépit de l’instauration de l’état de siège, le maire policier de Goma a décidé dès ce mardi, de suspendre toutes circulation des motos après 19 heures à dater du 4 septembre prochain.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Affaire RAM : Sama Lukonde décide de supprimer la taxe pour tous les téléphones G2

Le Premier ministre congolais Jean-Michel Sama Lukonde a décidé de supprimer la taxe de Registre ...