Accueil » ACTUALITE » Football : Patrice Motsepe, président de Mamelodi Sundowns est le nouveau patron de la CAF

Football : Patrice Motsepe, président de Mamelodi Sundowns est le nouveau patron de la CAF

Le milliardaire sud-africain et président du club Mamelodi Sundowns, Patrice Motsepe, est le nouveau patron de la confédération africaine de football (CAF). Il a été élu ce vendredi 12 mars au Maroc lors de l’assemblée générale et élective de cet organe faîtier du football africain, à l’issue d’un scrutin à bulletin secret.

À savoir que Patrice Motsepe était le seul candidat en lice, ses challengers ayant désisté en sa faveur avant l’élection. Il s’agit de l’Ivoirien Jacques Anouma, le Sénégalais Augustin Senghor, ainsi que le Mauritanien Ahmed Yahya.

Ces derniers ont signé un accord avec l’heureux élu. D’après ledit accord parrainé par le président de la FIFA, Gianni Infantino, les deux premiers vont se partager les deux postes des vice-présidents, tandis que le troisième va occuper le poste du conseil principal.

À savoir que le successeur de Ahmad Ahmad a axé son programme d’action sur les modules suivants :

  • Le développement et la croissance du football dans chaque pays avec ses partenaires d’affaire ;
  • Rendre plus professionnelle et efficace l’administration et toutes les compétitions de la CAF ;

-Une Meilleure gouvernance, identique à celle de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) et plus d’éthique pour le respect du football africain ;

  • Construire au moins un stade national aux normes internationales et au moins 200 terrains de football dans toute l’Afrique ;
  • Investir dans la promotion de football des jeunes et des filles et dans celle du football scolaire en grand nombre ;
  • Relever le football Féminin au même niveau que celui de grandes nations de football ;
  • Protéger l’intégrité des arbitres, pour une prestation beaucoup plus professionnelle et surtout impartiale ;
  • Instaurer la présence de Vidéo Assistance Referee (VAR) à toutes les grandes compétitions régionales et internationales ;
  • Entre 3 et 6 mois, opérer des réformes pour l’amélioration de la gestion de la Confédération Africaine de Football et des associations membres et
  • Développer une meilleure relation avec la FIFA et les autres Confédérations pour l’intérêt de la CAF et les associations membres.

LV/Actu24.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Trophées en main, Hondi Rugenge champion du Monde de Bodybuilding s’imprègne de dégâts de l’éruption du volcan Nyiragongo

Le champion du Monde 2019 de Bodybuilding est arrivé samedi 20 novembre 2021 dans la ...