Accueil » ACTUALITE » Financer le combat contre COVID-19 : la lucha exige la réduction de 50% des salaires du Président et 25% pour les députés

Financer le combat contre COVID-19 : la lucha exige la réduction de 50% des salaires du Président et 25% pour les députés

Pendant que Coronavirus accélère avec sa chaîne de contamination en RDC, le mouvement citoyen lutte pour le changement(Lucha) estime qu’il est temps d’assister à la réduction de 50% des salaires et fonctionnement de la présidence, de la primature, et de 25% des salaires des députés et sénateurs afin de financer la riposte contre cette pandémie

À en croire ce mouvement non partisan, pour financier la riposte contre cette pandémie qui bat son plein dans plusieurs coins du monde, particulièrement en République Démocratique du Congo, il doit y avoir une réduction de 50 % des salaires dans plusieurs institutions du pays, en commençant par la présidence de la République.

“La LUCHA propose, la réduction de 50% des salaires et des frais de fonctionnement de la Présidence de la République, de la primature, des ministères, des bureaux des deux chambres du parlement, des cabinets des Gouverneurs de province, ainsi que la réduction de 25% des salaires des députés et sénateurs, des mandataires publics, des directeurs et directeurs adjoints des régies financières, et d’autres hauts fonctionnaires dans l’administration publique” exhorte la lucha via un communiqué nous parvenu ce mardi 24 mars 2020.

Notons que le chef de l’État pourra sauf changement de dernières minutes, s’adresser à la Nation ce mardi sur des nouvelles décisions prises pour combattre COVID-19 en République Démocratique du Congo.

Elias Aungama

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Covid-19/État d’urgence en RDC : des parlementaires s’inquiètent de la charge que le gouvernement fait porter à la population

Faisant suite à la mesure de l’état d’urgence décrété par le Chef de l’État (pour ...