Accueil » ACTUALITE » Félix Tshisekedi au FCC : « Si ce que j’ai dit a gêné des gens c’est-à-dire que ces gens sont mal intentionnés »

Félix Tshisekedi au FCC : « Si ce que j’ai dit a gêné des gens c’est-à-dire que ces gens sont mal intentionnés »

La réponse de Félix Tshisekedi au communiqué du Front Commun pour le Congo (FCC) ne s’est fait pas attendre. En effet, au cours d’une interview accordée à la Voix d’Amérique ce mardi 9 avril, le Chef de l’Etat réitère sa détermination à déboulonner le système dictatorial, entendu selon lui, tous les travers du passé qu’il veut éradiquer.

« Si nous allons dans cette coalition avec le FCC, c’est autour des principes que je viens de vous étayer ici. Ce n’est pas autour de ce qu’ils faisaient avant. On va se mettre ensemble, mais autour de la nouvelle vision, de la nouvelle approche qui est la mienne. Et pas question de replonger dans les travers du passé, c’est ça que je vais déboulonner. Ce n’est pas des problèmes individuels avec qui que ce soit », a précisé Félix Tshisekedi.

En ce qui concerne les principes énumérés ci-haut, il s’agit pour le Chef de l’Etat, de s’attaquer « à tout ce qui a avili les citoyens congolais et qui a contribué à affaiblir le développement de notre pays. Toutes ces anti-valeurs de corruption, de violation des droits de l’homme, de brimade, toutes ces habitudes qui consistaient à traquer les opposants parce qu’ils avaient émis un son contraire par rapport aux autorités du pays », a-t-il expliqué.
Et d’ajouter, « je ne vais plus retomber dans ces travers là. Donc c’est ce que j’entendais par déboulonner le système ».

Par ailleurs, Félix Tshisekedi propose qu’un trait soit tiré sur le passé, et que dans une nouvelle dynamique qui s’annonce, qu’il n’y ait plus les pratiques du passées qui, lesquelles selon lui, sont constituées de beaucoup de mauvaises choses.

En effet, le Chef de l’Etat rejette l’idée selon laquelle il doit être un président complaisant, tout en rappelant que leur alliance avec le FCC tient toujours. « Ils ne voulaient pas m’entendre dire des choses comme ça parce qu’ils pensaient que moi j’allais être un président qui allait être complaisant et allait continuer les mêmes méthodes du passé. Je dis non, je n’accepterai pas ça. Je ne vais plus retomber dans ces travers là… Et cela n’empêche pas du tout une coalition avec le FCC, parce que ce FCC sait, pour avoir échangé avec nous, quel est l’entendement que nous faisons de cette coalition. Ça sera une coalition au service de notre peuple et de notre pays », a-t-il conclu.

Pour rappel, un communiqué du FCC a été rendu public hier lundi, dans lequel cette plate forme dont Joseph Kabila est l’autorité disait regretté des propos militants de Félix Tshisekedi tenus lors de sa visite officielle aux États-Unis.

Louange Vangu-ACTU24.CD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sama Lukonde à Goma pour réévaluer l’état de siège

Une forte délégation du gouvernement congolais conduite par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge ...