Accueil » ACTUALITE » Exploitation minière illégale au Sud-Kivu : la délégation parlementaire fait un constat amer sur terrain

Exploitation minière illégale au Sud-Kivu : la délégation parlementaire fait un constat amer sur terrain

La délégation parlementaire dépêchée dans la province du Sud-Kivu pour enquêter sur l’exploitation minière jugée d’illégale dans cette partie de la RDC, a clôturé sa mission ce week-end. Celle-ci parle d’un constat amer contenu dans son rapport à présenter à l’organe délibérant.

Dans une interview accordée à la presse, ce dimanche 19 septembre 2021 à Goma, Didier Okito Lutundula, faisant partie de cette délégation, a indiqué que la réalité vécue sur le terrain concorde avec leur mission dans la province du Sud-Kivu. 

Ce que nous avons constaté sur terrain est inadmissible. Un tel sabotage peut se faire nul part. Nous avons trouvé beaucoup d’irrégularités et je ne serai pas en mesure de les détailler avant que le rapport ne soit déposé à l’Assemblée nationale. Nous allons faire un rapport non complaisant et un rapport qui sera fondé sur des principes objectifs et nous allons faire nos recommandations” a-t-il martelé.

Il en appelle cependant, les sociétés minières en majorité, chinoises à se conformer aux cahiers des charges des populations locale.

Cette délégation parlementaire a depuis le 13 septembre dernier, entamé une série de rencontres avec les autorités provinciales et responsables de sociétés minières dans la région.

De son côté, le gouverneur de province Théo Ngwabidje Kasi a lors de son échange avec cette délégation, indiqué que c’est depuis décembre 2020 que les opérateurs illégaux sont dans son viseur.

Composée de 8 députés nationaux en majorité des membres de la commission Environnement, tourisme, ressources naturelles et développement durable, la délégation dépêchée au Sud-Kivu avait pour mission de recueillir des informations sur l’exploitation illégale des minerais dans la région, mais aussi de s’imprégner de la destruction de l’environnement par les sociétés minières tel que dénoncée par la population locale.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Kadima succède officiellement à Nangaa à la tête de la CENI

Le Chef de l’État, Félix Tshisekedi, a investi ce vendredi les nouveaux membres de la ...