Accueil » ACTUALITE » État de siège au Nord-Kivu : Patrick Munyomo optimiste au rétablissement de la paix

État de siège au Nord-Kivu : Patrick Munyomo optimiste au rétablissement de la paix

Les messages de soutien à l’état de siège décrété dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri ne cessent de s’intensifier. Au Nord-Kivu, le député national Patrick Munyomo, rassure ses électeurs des résultats satisfaisants qui seront bientôt visibles pendant cette période exceptionnelle sous la houlette du gouverneur militaire récemment nommé par le chef de l’État pour la cause.

De passage dans sa base électorale (Goma) pour la province du Sud-Kivu, afin de prendre part aux funérailles de la tendre mère du président du sénat et son autorité morale, Patrick Munyomo a dans un entretien accordé à la presse, fait savoir qu’il reste optimiste au rétablissement de la paix pendant cet état de siège décrété par le chef de l’État et cela, grâce au soutien de toutes les communautés locales.

La province avait besoin que l’insécurité prenne fin, et le chef de l’État a compris voilà pourquoi il a décrété cet état de siège. Nous espérons que nous aurons cette fois si des solutions idoines et la paix va régnée en province” a-t-il dit.

Notons que ce message s’inscrit dans le cadre de sa récente intervention relative à la présentation du plan d’action et de l’investiture du gouvernement Sama Lukonde. L’élu de Goma avait invité l’exécutif national, à tout mettre en place, à travers son ministère de la Défense nationale et à intégrer certaines structures non-étatiques dans le programme de Désarmement, Démobilisation, Réinsertion Communautaire et Stabilité (DDRCS) pour la matérialisation de ce processus qui pourra également contribuer à la pacification à l’Est de la République démocratique du Congo. 

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Lamuka annonce une nouvelle marche le 29 septembre prochain

Au cours d’une déclaration ce faite ce vendredi au cours d’une conférence de presse, la ...