Accueil » ACTUALITE » État de siège au Nord-Kivu : “même s’il faut appeler le diable pour pacifier l’Est, c’est le moment” (Patrick Mundeke)

État de siège au Nord-Kivu : “même s’il faut appeler le diable pour pacifier l’Est, c’est le moment” (Patrick Mundeke)

La décision prise par le président de la République à l’issue du premier Conseil des ministres du gouvernement Sama Lukonde décrétant l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, ne cesse de trouver des soutiens des toutes les couches politiques du pays.

Pour Patrick Mundeke, conseiller en matière de la jeunesse de Moïse Katumbi, président d’Ensemble pour la République, le moment est venu pour la solidarité de toutes les classes politiques que sociales afin de sauver la partie Est sous les menaces des groupes armés locaux, nationaux et étrangers qui s’illustrent par des violations graves des droits humains.

Tout en saluant cette décision constitutionnelle, celui-ci croit au retour de la paix dans la région et surtout avec la gestion des Gouverneurs militaires y affectés.

Même s’il fait appeler le diable aujourd’hui pour pacifier l’Est de la RDC, c’est le moment. Nous soutenons cet état de siège. Aujourd’hui, nous devons tous nous souder comme la classe politique pour sauver l’Est de notre pays. Nous avons actuellement des Gouverneurs militaires, nous devons réfléchir, comment ils auront des moyens nécessaires pour mettre fin à l’insécurité” a-t-il dit devant la presse.

Revenant du lancement de leur parti politique à Kinshasa, Patrick Mundeke estime que c’est le moment opportun d’adhérer au sein d’Ensemble pour la République de Moïse Katumbi.

Cette mesure prise par le chef de l’État après consultation avec l’état-major général de l’armée, les deux chambres du parlement et le chef du gouvernement, vise l’éradication des groupes armés tant locaux qu’étrangers qui écument l’Est du pays depuis des années.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Éruption du volcan Nyiragongo : l’association “Bana Kin” au chevet des sinistrés

L’association sans but lucratif, “Bana Kin” apporte son assistante des vivres aux familles victimes de ...