Accueil » ACTUALITE » Éruption du volcan Nyiragongo : le ministre national de la recherche scientifique interpellé

Éruption du volcan Nyiragongo : le ministre national de la recherche scientifique interpellé

Le député national Jean-Baptiste Muhindo Kasekwa vient d’adresser une lettre d’interpellation au ministre national de la recherche scientifique et innovation technologique suite à ce qu’il juge de manque d’alerte au niveau de l’OVG vis-à-vis de l’éruption du volcan Nyiragongo samedi 22 mai dernier dans la partie nord de la ville de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Dans cette correspondance, l’élu de Goma parle d’une défaillance délibérée de la part du ministre de la recherche scientifique et innovation technologique dans sa politique de gestion de sonner l’alarme pour avertir la population des dangers du volcan Nyiragongo ayant causé lors de cet incident, des dégâts matériels et humains très énormes.

Ce parlementaire qui veut des explications concrètes du patron de la recherche scientifique en RDC à l’Assemblée nationale, estime qu’il était obligatoire à ce membre du gouvernement d’actionner tous les mécanismes nécessaires de manière à assurer une reprise immédiate et efficace de la surveillance des volcans et du gaz du lac Kivu au regard de la gravité de l’éruption volcanique.

Cette obligatoire lui est plus exigible du fait qu’il dirige ce même ministère depuis l’investiture de l’ancien gouvernement jusqu’à ce jour où l’éruption volcanique du 22 mai 2021 l’a aussi surpris comme tout le monde. Ceci démontre largement que le ministre n’a pas pris au sérieux les différentes alertes lui adressées depuis plusieurs mois y compris celle de l’AN” a-t-on lu dans la correspondance.

Jean-Baptiste Kasekwa sollicite conformément à l’article 193 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale que José Mpanda fournisse des explications sur plusieurs questions des députés dans une séance plénière.

Notons qu’en date du 2 octobre 2020, l’élu de Goma avait initié une question orale avec débat contre le ministre national de la recherche scientifique et innovation technologique sur le sujet de la perturbation enregistrée à l’observatoire Volcanique de Goma (OVG) dans la surveillance des activités des volcans dans la province du Nord-Kivu, mais sans succès.

Il dénonçait l’irrégularité observée dans la surveillance des activités des volcans Nyiragongo et Nyamulagira sans oublier le gaz méthane dans le lac Kivu tout en indiquant que cette situation est consécutive à une prise en charge dérisoire des agents et du fonctionnement de l’OVG par le gouvernement ainsi qu’à une mégestion décriée par les agents et par certains partenaires.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Fête de la musique : la ministre Catherine Furaha invite les artistes à œuvrer pour la paix

L’humanité va célébré ce lundi 21 juin la journée de la musique. La ministre nationale ...