Accueil » ACTUALITE » Éruption du volcan Nyiragongo : la société civile alerte sur le monnayage des fiches de témoignage par des chefs locaux

Éruption du volcan Nyiragongo : la société civile alerte sur le monnayage des fiches de témoignage par des chefs locaux

La société civile coordination territoriale de Nyiragongo alerte sur le monnayage par certains chefs locaux, des fiches de témoignages des sinistrés de la récente éruption du volcan Nyiragongo afin de bénéficier aux assistances humanitaires.

Dans une interview accordée à ACTU24.CD ce samedi 2 avril 2022, Thierry Ngasisiro, secrétaire technique de cette structure citoyenne, a précisé que ces chefs de villages en majorité, exigent un paiement allant de 50 à 60 dollars américains avant toute livraison aux sinistrés, de fiches de témoignage pour leur permettre de bénéficier aux assistances humanitaires à l’instar de celle apportée par le HCR en collaboration avec le Fond social, constituée notamment par des planches, chevrons et tôles.

Celui-ci appelle au nom de cette structure citoyenne, les autorités provinciales à prendre cette situation au sérieux et identifier les chefs locaux qui s’illustrent par cette manœuvre, et cela, dans le souci d’en mettre définitivement fin.

« Les sinistrés de l’éruption du volcan Nyiragongo sont aujourd’hui abandonnés à leur triste sort. Et pour le peu d’assistances qui arrivent, nous sommes surpris de voir certains chefs de villages et groupements en train de monnayer leurs fiches de témoignages pour que les vrais sinistrés puissent être assistés. Ils le font payer 50 à 60 dollars pour leur donner cette fiche. Que les autorités interviennent pour mettre fin à cette pratique » a-t-il dit.

Notre source, a par la même occasion, inviter les sinistrés de l’éruption du volcan Nyiragongo en 2021, à ne pas se laisser tromper par qui que ce soit.

Il sied de noter que plusieurs familles victimes de la récente éruption du volcan Nyiragongo le 22 mai 2021, restent encore dans des sites de cantonnement notamment à l’école primaire Kayembe dans le groupement de Munigi. D’autres cependant, ont commencé à construire dans leurs parcelles jadis ravagées par cette catastrophe naturelle.

Elias Aungama

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Goma : une délégation d’Alphamin Bisie Mining reçue par le Gouverneur militaire

Une délégation de la société Alphamin Bisie Mining a été reçue ce lundi 23 mai ...