Accueil » ACTUALITE » EPST : après Équateur, Tonny Mwaba lance la campagne « pas une école sans bancs » à Goma

EPST : après Équateur, Tonny Mwaba lance la campagne « pas une école sans bancs » à Goma

Le professeur Tony Mwaba Kazadi, ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique en République démocratique du Congo a lancé ce vendredi 8 avril 2022, la campagne dénommée « pas une école sans bancs » dans la province du Nord-Kivu. La cérémonie a eu lieu à l’école primaire Katindo en ville de Goma, chef-lieu de ladite province.

D’après le patron de l’enseignement primaire secondaire et technique en RDC, cette campagne appuyée par le Fonds de promotion de l’éducation et formation (FPEF), est partie d’un constat faisant état des écoles dans lesquelles les élèves étudient dans des conditions insupportables et elle vise la pérennisation de la gratuité de l’enseignement primaire dans les institutions scolaires publiques.

Le ministre précité a par cette occasion, remis symboliquement 100 bancs à cet établissement scolaire sur les 1000 bancs prévus pour la province du Nord-Kivu.

« La campagne est partie d’un constat, malgré tout ce que nous avons comme ressources naturelles, nous avons des écoles où les élèves étudient en même le sol et depuis des années. Sur instruction du chef de l’État, nous avons lancé cette campagne avec l’appui du FPEP. Nous savons que beaucoup des choses révèlent des provinces, mais nous partageons toutes les difficultés du sous-secteur voilà pourquoi cette campagne a été lancée avec les maigres moyens du FPEF » a dit Tonny Mwaba.

Abordant la fameuse préoccupation de la paie des nouvelles unités (NU) sur toute l’étendue du territoire national, le patron de l’EPST a rassuré que le mois d’avril est, un mois, jugé « de porte-bonheur » pour l’enseignant congolais en général.

D’après lui, au moins 84 000 nouvelles unités seront payés d’ici fin avril.

« Le mois d’avril, c’est un mois porte-bonheur pour l’enseignant congolais. Au moins 84 000 NU seront payés à la fin de ce mois d’avril. On a essayé d’identifier les NU à mécaniser dans les écoles qui fonctionnent normalement, la deuxième vague des NU qui seront pris en charge, c’est dans les écoles qui fonctionnent sans arrêté et la troisième vague, ça sera les NU dans les écoles qui fonctionnent avec les faux arrêtés. La solution est déjà trouvée, je crois que tout celui qui cherchait la satisfaction sur ce point-là, a déjà la solution » a ajouté le patron de l’EPST, Tonny Mwaba Kazadi.

Selon nos sources, après l’étape de Goma, la campagne sera lancée incessamment dans la province voisine du Sud-Kivu.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Goma : une délégation d’Alphamin Bisie Mining reçue par le Gouverneur militaire

Une délégation de la société Alphamin Bisie Mining a été reçue ce lundi 23 mai ...