Accueil » ACTUALITE » Environ 60.000 femmes meurent chaque année à travers le monde du post partum

Environ 60.000 femmes meurent chaque année à travers le monde du post partum

Environ soixante milles (60.000) femmes meurent chaque années à travers le monde, du post partum, selon le rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), basé sur ses statistiques. «C’est une avancée très encourageante qui pourrait révolutionner notre capacité à maintenir en vie les mères et les nourrissons», assure le responsable de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

L’essai clinique de ce type de cas jamais mené, a porté sur trente milles cas de femmes ayant accouché par voie vaginale dans dix pays, à savoir Afrique du sud, Argentine, Egypte, Inde, Kenya, Nigéria, Ouganda, Royaume-Uni, Singapour et Thaïlande, note la source. La mise au point d’un médicament pour prévenir les hémorragies du post partum qui reste efficace dans des conditions chaudes et humides, est une très bonne nouvelle pour les millions de femmes qui accouchent dans des régions du monde privées d’accès à une réfrigération fiable, signifie le responsable du département santé reproductive et recherche de l’OMS, affirme M. Metin Gülme Zolglu, cité dans ce même rapport, précisant  que les prochaines étapes pour sa mise en œuvre concerneront l’examen réglementaire et son approbation par les gouvernants. «L’essaie ayant donné des résultats positifs, les parties prenantes vont maintenant s’efforcer d’améliorer l’accessibilité économiques de ce médicament salvateur, dans les pays à forte charge de mortalité maternelle», conclut le directeur général de l’OMS.

ACP

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sama Lukonde à Goma pour réévaluer l’état de siège

Une forte délégation du gouvernement congolais conduite par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge ...