Accueil » ACTUALITE » En réponse à la déclaration de F. Ambongo, S. Kikuni dit « oui » à Fayulu et Matungulu, mais se méfie de Katumbi et Bemba

En réponse à la déclaration de F. Ambongo, S. Kikuni dit « oui » à Fayulu et Matungulu, mais se méfie de Katumbi et Bemba

Le candidat malheureux à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018, Seth Kikuni a émis le voeu de voir Martin Fayulu et Freddy Matungulu participer à la gestion du pays mais se méfie de Moïse Katumbi et Jean-Pierre Bemba qui, selon lui, ne sont pas différents du FCC que le peuple désavoue.

« On peut intégrer Fayulu et Matungulu dans l’exercice du pouvoir comme le dit F. Ambongo. Mais il n’y a pas de différence entre Katumbi, Bemba et le FCC que le peuple désavoue « , a-t-il écrit dans son compte Twitter.

Il indique par ailleurs que « gouverner en RDC ne doit pas se définir par la popularité et la richesse acquises à n’importe quel prix ».

Pour rappel, l’archevêque métropolitain de Kinshasa, Fridolin Ambongo, avait accordé le mardi 26 mars, un entretien au journal français Lacroix.com, dans lequel il a émis le voeu de voir l’actuel président de la République associer les leaders de Lamuka dans la gestion du pays.

Mais de leur côté, Martin Fayulu, Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi, Adolphe Muzito et Freddy Matungulu, pensent qu’un possible rapprochement au pouvoir de Kinshasa n’est encore à l’ordre du jour.

Louange Vangu-ACTU24.CD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Parti politique : Nadin Mfutila, nouveau secrétaire général de l’ECO

Le président national du parti politique Engagement pour le Congo (ECO), l’ancien gouverneur de la ...