Accueil » ACTUALITE » En mission au Nord-Kivu, Tommy Tambwe appelé à rendre « communautaire » que « militaire » le programme DDRCS

En mission au Nord-Kivu, Tommy Tambwe appelé à rendre « communautaire » que « militaire » le programme DDRCS

Alors que le coordonnateur national du programme désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation DDRCS séjourne dans la province du Nord-Kivu depuis ce lundi 11 octobre 2021, le bureau de la coordination principale des Jeunes Ambassadeurs de la Paix et du développement de la RDC (JAPD-RDC) prêche la prise en compte des propositions de la population locale par le patron de ce programme pour sa matérialisation.

Selon cette structure Juvénile œuvrant dans la province du Nord-Kivu actuellement sous la mesure exceptionnelle de l’état de siège, la persistance de l’insécurité et/ou la multiplicité des groupes armés locaux dans cette partie du pays seraient justifiées par le non-accompagnement psychologique des rendus.

Dans une interview accordée à ACTU24.CD, Kasereka Makasi, coordonnateur de JAPD-RDC estime que certains rendus n’ont pas confiance aux autorités militaires durant leur cantonnement dans les sites mis en leur disponibilité. C’est ainsi, qu’il demande au nom de cette structure Juvénile, Tommy Tambwe numéro un du programme DDRCS en RDC, de rendre plus « communautaire » que « militaire » ce programme qui selon lui, serait l’une des pistes de solutions au problème d’insécurité dans ce coin du pays.

Suite au manque de confiance, certains ex-combattants se rendent avec peu des munitions et laissent d’autres dans la brousse. Beaucoup des groupes armés locaux sont des groupes inter-identitaires et ont confiance à leurs communautés qu’aux FARDC. Vraiment, que le coordonnateur du DDRCS rende ce programme communautaire que militaire afin de contribuer à la pacification” a-t-il indiqué.

Cette structure, profite de cette occasion, pour invite le coordonnateur du DDRCS de réorienter la filière de la réinsertion socio-économique des ex-combattants à l’approche de réduction des violences communautaires de la Monusco qui répond selon elle, aux problèmes de ces derniers.

Depuis sa nomination par ordonnance présidentielle le 6 août dernier en qualité du coordonnateur du Programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation DDRCS, Tommy Tambwe Ushindi est à sa première mission officielle dans le cadre du démarrage du programme dans la province du Nord-Kivu.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sénat : Matata sur le point de saisir la commission africaine des droits de l’homme pour recouvrir ses immunités

Les démarches sont déjà entamées par les avocats conseils de l’ancien premier ministre Matata Ponyo ...