Accueil » ACTUALITE » Élection du bureau définitif de l’Assemblée nationale : le Palu et Allies exige le rejet de la candidature de Lokondo

Élection du bureau définitif de l’Assemblée nationale : le Palu et Allies exige le rejet de la candidature de Lokondo

Le regroupement Palu et alliés demande au bureau de l’Assemblée nationale de rejetter la candidature de son vice-président, l’honorable Henry Thomas Lokondo à la présidence de cet organe délibérant pour conflit d’intérêt avec sa plateforme politique le Front Commun pour le Congo ( FCC). C’est qu’indique un communiqué de ce regroupement rendu public ce vendredi.

Ce regroupement dit soutenir le ticket présenté par le FCC à la présidence de l’Assemblée nationale, Jeannine Mabunda.

Henry Thomas Lokondo a pour sa part précisé que c’est en indépendant qu’il se présente à cette élection conformément à la constitution et au règlement d’ordre intérieur de l’Assemblée nationale. Ce dernier dit croire à la responsabilité de ses collègues qui, certains l’ont encouragé à déposer sa candidature.

«Je viens de déposer ma candidature au poste de président de l’Assemblée nationale. Je suis candidat indépendant. La constitution et notre règlement intérieur autorisent (…). Je compte sur la responsabilité et la conscience de nos amis députés qui vont faire le choix. Notre constitution interdit tout mandat impératif. J’ai appris à ne pas faire des choses au hasard. J’ai d’abord contacté les amis députés. D’autres m’avaient poussé pour me jeter à l’eau. J’ai pris en compte leurs opinions. Ils m’ont encouragé. J’ai décidé de déposer ma candidature », a-t-il déclaré après le dépôt de sa candidature, ce jeudi 18 avril.

Selon le calendrier publié par la chambre basse du parlement, l’élection des membres du bureau définitif aura lieu le mardi 23 avril.

DVT-ACTU24.CD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sama Lukonde à Goma pour réévaluer l’état de siège

Une forte délégation du gouvernement congolais conduite par le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge ...