Accueil » ACTUALITE » Drogue “Bombé” : fabricant et consommateurs aux arrêts

Drogue “Bombé” : fabricant et consommateurs aux arrêts

La Police nationale/ville de Kinshasa a annoncé, ce jeudi 26 août 2021, le démantèlement d’une usine de fabrication de la drogue “Bombé”, fabriquée à base de la poussière noire (catalyseur) extraite des tuyaux d’échappement des véhicules, mélangée avec de Nutriline (un apéritif) que l’on vend dans des pharmacies de Kinshasa.

Nous sommes dans une opération de traque des consommateurs et des vendeurs de cette drogue depuis une semaine”, révèle, le commandant de la police, ville de Kinshasa. Et de poursuivre, “Nous avons arrêté un grand producteur, vulgairement appelé Mogrosso, et 60 consommateurs de Bombé. On a interpellé un ressortissant tunisien, propriétaire d’une usine de la drogue à Gombe. Les autres ont été arrêtés à Kalamu, Bandal… et dans la commune de Kinshasa“, précise le commissaire divisionnaire adjoint Sylvano Kasongo.

Les personnes interpellées ont été présentées ce jeudi 26 août au gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka. Ce dernier a décidé que “s’il y a des Kuluna parmi eux, ils seront envoyés à Kanyama Kasese, au service national, pour exécuter des travaux champêtres). Mais les autres seront déférés au parquet pour que la justice fasse sont travail”.

Sylvano Kasongo prévient que “nous continuons le travail. Pour l’instant, certains sites sont sécurisés mais les autres pas encore. On va mettre hors de d’état de nuire tous ces vendeurs“.

La particularité de cette substance dangereuse très prisée par certains Kinois, est de garder les consommateurs inconscients, dans une position mi-couché mi-debout.
Des images qui circulent sur les réseaux sociaux en disent plus.

Actu24.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

État de siège à Butembo : tentative de spoliation d’une partie de l’avenue de l’église par le maire policier, manœuvre dénoncée par un parlementaire

Le député provincial Mbenze Yotama dénonce ce qu’il qualifie de spoliation d’une partie de l’avenue ...