Accueil » ACTUALITE » Devant les élus, S. Ilunga promet la construction des écoles et l’amélioration du salaire des enseignants

Devant les élus, S. Ilunga promet la construction des écoles et l’amélioration du salaire des enseignants

Dans le droit fil de l’engagement du chef de l’Etat, le Premier ministre confirme la gratuité de l’enseignement de base.

Nommé chef du Gouvernement le 20 mai dernier, Sylvestre Ilunga Ilunkamba a eu son tout premier baptême de feu hier mardi 3 septembre devant les députés nationaux, réunis en session extraordinaire. Dans un long discours, le Premier ministre a présenté à la Nation son programme d’action axé sur 15 piliers. L’éducation y occupe une place de choix. D’autant que le chef du Gouvernement, tout en confirmant la gratuité de l’enseignement, promet aux Congolais de nouvelles écoles et l’amélioration du traitement des enseignants.

« Ainsi que chacun le sait, la Constitution consacre l’obligation et la gratuité de l’enseignement primaire pour tous les enfants en âge de scolarité, dit-il. Votre Gouvernement va mettre en œuvre les conclusions de la Deuxième Table Ronde Nationale sur la gratuité de l’Éducation de base. Nous augmenterons, autant que possible, la capacité d’accueil et équiperons les écoles primaires et secondaires publiques en matériel scolaire de base. C’est dans cette optique que votre Gouvernement poursuivra le programme de réhabilitation, construction et modernisation des écoles dans toutes les provinces du pays, ce en veillant au principe d’équité « .

« Par ailleurs, poursuit-il, il n’est un secret pour personne que le niveau de l’enseignement dans notre pays a dramatiquement baissé. Dès lors, la réforme du système éducatif n’est plus une priorité, elle est devenue une urgence ; une étape essentielle à l’œuvre du relèvement de sa qualité ».

CHEVAL DE BATAILLE

Sylvestre Ilunga fait ainsi de  »l’amélioration des conditions sociales des Congolais » son cheval de bataille. Et parmi ses principaux axes, l’éducation (comme clé du changement et principal ascenseur social) et l’accès aux soins de santé pour tous ainsi que l’assurance d’une couverture de santé universelle occupent une place de choix. Il en est autant pour  »le développement du secteur de l’eau et de l’électricité », facteurs qui s’inscrivent dans  »la lutte contre la pauvreté et la marginalisation sociale ».

Sylvestre Ilunga Ilunkamba met aussi un accent particulier sur  »la pacification du pays ainsi que sur la promotion de la réconciliation nationale, de la cohésion et de l’unité nationale ». Il s’attend au  »renforcement de l’autorité de l’Etat, à la promotion de l’Etat de droit et de la démocratie », de même qu’à  »la redynamisation de la diplomatie et de la réhabilitation de l’image de marque de la République démocratique du Congo ».

LUTTE CONTRE LA CORRUPTION

 »La lutte contre la corruption et les crimes économiques », fer de lance du programme de Félix Tshisekedi, figure aussi parmi les priorités du Gouvernement Ilunkamba.C’est dans cette optique que le Premier ministre tient à  »l’amélioration de la gouvernance dans la gestion des ressources naturelles, des entreprises du portefeuille et des finances de l’Etat ».
Dans la même perspective, le chef de l’Exécutif national compte consacrer son mandat à  »l’amélioration du climat des affaires et à la promotion de l’entreprenariat et de la classe moyenne ». Il tient, en outre, à encourager  »la diversification de l’économie et la création des conditions d’une croissance inclusive ». De même,  »la modernisation des infrastructures de base et l’aménagement du territoire national ».

Autres piliers non négligeables du programme du Premier ministre,  »l’autonomisation de la femme et la promotion de la jeunesse ». A ces objectifs, s’ajoute  »la promotion de la culture et des arts; des sports et des centres de loisir ». De même,  »la promotion et le développement des technologies de l’information et de la communication », ainsi que  »la lutte contre le changement climatique et la création des conditions d’un développement durable ».

DVT

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Parti politique : Nadin Mfutila, nouveau secrétaire général de l’ECO

Le président national du parti politique Engagement pour le Congo (ECO), l’ancien gouverneur de la ...