Accueil » ACTUALITE » Depuis Bruxelles : Martin Fayulu appelle des occidentaux à examiner sa proposition

Depuis Bruxelles : Martin Fayulu appelle des occidentaux à examiner sa proposition

Le candidat de la coalition Lamuka à l’élection présidentielle du 30 décembre dernier, Martin Fayulu Madidi, s’est confié à la presse internationale dès son arrivée à Bruxelles en Belgique.

Dans ses propos, il appelle les occidentaux à examiner sa proposition qui, selon lui, est la seule concrète pour sortir le pays de ce qu’il qualifie de crise de légitimité.
« Nous pensons qu’une solution efficace à cette crise est nécessaire. Et moi, je convie des occidentaux à examiner la proposition que j’ai faite. C’est l’une des propositions concrètes ».

Et de poursuivre, « nous disons la vérité des urnes. Celle-ci se décline en deux volets. Le premier, le recomptage des voix (…), le deuxième volet, refaire les élections »

Par ailleurs, Martin Fayulu dit « comprendre que le recomptage des voix aujourd’hui est un exercice très difficile parce que la Ceni n’a pas de procès-verbaux ». Mais ce dernier insiste cependant que les trois scrutins combinés du 30 décembre, soient totalement refaits. Car selon lui, « tout a été fabriqué » par la commission électorale nationale indépendante (Ceni).

« La Belgique a un rôle spécifique »

S’agissant du rôle que peut jouer la Belgique dans cette démarche, Martin Fayulu signe, « la Belgique a un rôle spécifique. Elle a été toujours en avant quant à ce qui se passe au Congo. Nous avons des relations privilégiées et une diaspora importante ici. Ainsi, nous pensons que la Belgique a un rôle très important dans le dénouement de la crise post-électorale au Congo ».

« Monsieur Tshisekedi n’a aucun contrôle »

Aux micros de la presse belge, le candidat malheureux à l’élection présidentielle, parle d’un arrangement en dehors du peuple congolais entre le président sortant et Félix Tshisekedi. « Monsieur Tshisekedi, en plus de ne pas avoir la légitimité, il n’a aucun contrôle. Parce qu’il a été désigné par Monsieur Kabila, qui contrôle tout ». A-t-il dit.

À noter que Martin Fayulu est en Belgique pour une réunion en vue entre tous les leaders de Lamuka et une éventuelle tournée européenne.

Louange Vangu-ACTU24.CD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Parti politique : Nadin Mfutila, nouveau secrétaire général de l’ECO

Le président national du parti politique Engagement pour le Congo (ECO), l’ancien gouverneur de la ...