Accueil » ACTUALITE » COVID-19 : les dernières évolutions en RDC

COVID-19 : les dernières évolutions en RDC

Le docteur Jean Jacques Muyembe, directeur de l’Institut national de recherche biomédicale (INRB), a été ce mardi l’invité de l’Assemblée nationale, pour une séance académique sur les maladies Ebola et Coronavirus. Il table sur la prévention et alerte autour des mauvaises pratiques observées à l’aéroport International de N’djili où certains contrôleurs se font monnayer, laissant passer les voyageurs sans les tester. Les deux autres nouvelles sont le nombre des cas positifs qui est passé de 4 à 7, et l’aide promise par le milliardaire chinois Jack Ma aux pays africains atteints par le COVID-19.

« Je pense que pour le moment nous sommes encore au stade de l’épidémie des voyageurs, nous n’avons aucune preuve de la multiplication et transmission locale. Et si on peut maîtriser d’abord ces voyageurs qui arrivent et empêcher que d’autres voyageurs n’arrivent, nous pouvons dire que l’épidémie sera avortée et nous n’aurons pas les complications », a expliqué le docteur Muyembe.

Avant de poursuivre, « on nous a dit aussi qu’à l’aéroport si vous donnez une somme d’argent on peut vous laisser passer. Si ça c’est dans notre culture, il faut changer. C’est pourquoi nous, nous disons que la chose la plus importante c’est de prendre conscience de la menace. Cette menace n’est pas individuelle mais collective. » 

Plus tôt, le ministre de la Santé avait signalé sur son compte Twitter l’augmentation du nombre des cas, ce qui renforce la pression sur le gouvernement, qui a été en séance de travail spéciale présidée par le président congolais Félix Tshisekedi qui doit très bientôt s’adresser à la Nation. « J’ai été informé ce mardi par l’lNRB du diagnostic de 3 nouveaux cas de COVID-19 en RDC. Il s’agit de 3 congolais dont 1 a séjourné en France. Le nombre de cas passe de 4 à 7 », a dit Eteni Longondo.

Par ailleurs, le fondateur et président du site de commerce en ligne Alibaba Jack Ma, promet d’offrir gracieusement à chaque État africain atteint par la pandémie 20 000 tests de dépistage et 100 000 masques. Un don venu après ceux tendus à l’Asie, l’Europe et les États-Unis. Soutien salué, surtout que l’OMS s’est inquietée de l’impréparation de nombreux systèmes de santé africains. La Fondation du milliardaire chinois va fournir également une assistance médicale à distance pour former les équipes de soin.

TAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Autopsie pratiquée sur la dépouille du juge Yanyi Ovungu

La dépouille du juge Raphaël Yanyi, président de la chambre qui dirigeait le procès Vital ...