Accueil » ACTUALITE » Covid-19 : le premier patient dit avoir été forcé de se déclarer positif

Covid-19 : le premier patient dit avoir été forcé de se déclarer positif

Intervenant le samedi 25 juillet dans l’émission “Bosolo na Politik”, le premier patient déclaré atteint de la covid-19 en République démocratique du Congo dit avoir été forcé de témoigner qu’il était positif à la maladie. Ce dernier a pris à témoin le secrétaire technique du comité de la riposte contre la covid-19, le Docteur Jean-Jacques Muyembe.

Je suis venu pour m’excuser et demander pardon au peuple congolais. On m’avait forcé d’accepter que j’ai la maladie, raison pour laquelle j’avais accepté. Mais je n’étais pas malade…Le docteur Muyembe m’avait fait les examens mais c’était toujours négatif. Lorsque le docteur Muyembe a confirmé les résultats, je l’ai appelé et il m’a dit non, moi j’ai trouvé le dossier sur la table c’est pour ça que j’ai confirmé », a-t-il fait savoir, avant de reconnaître que la maladie est bel et bien présente en RDC.

Arrivé à Kinshasa, le 8 mars en provenance de la France, cet homme de 52 ans avait été déclaré positif et mis en quarantaine puis soigné à l’hôpital de l’amitié sino-congolaise de N’djili. Il s’était déjà illustré pendant son internement par des déclarations dans les médias sur « sa maladie » et la prise en charge.

D’après des sources au niveau du ministère de la santé et le l’Institut national de recherche biomédicale (INRB), une communication aura lieu dans les heures qui suivent en rapport avec cette déclaration.

Actu24.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Covid-19/port obligatoire de masque à Goma : plusieurs personnes tombent dans le filet de la police

En marge du premier jour du bouclage organisé par le gouvernement provincial du Nord-Kivu pour ...