Accueil » ACTUALITE » Courtoisie routière à Kinshasa : « ce moratoire d’une semaine ne suffit pas », estime la VSV

Courtoisie routière à Kinshasa : « ce moratoire d’une semaine ne suffit pas », estime la VSV

La Voix des Sans Voix pour les Droits de l’Homme (VSV), estime que le moratoire de courtoisie routière d’une semaine ne suffit pas pour que tous les conducteurs se mettent en ordre avec les documents. Dans un communiqué sur le sujet, rendu pubic le mardi 13 juillet, elle plaide pour un moratoire de deux semaines voire d’un mois de courtoisie routière afin de permettre aux conducteurs de se mettre en ordre avec tous les documents.

Elle pense, par ailleurs que, la solution au problème de tracasserie, passe notamment par l’amélioration conséquente des conditions socioprofessionnelles de tous les policiers en général et des éléments de la PCR en particulier. Pour rappel, en réponse au mouvement de grève des conducteurs observé le lundi 12 juillet 2021, les autorités ont accordé un moratoire d’une semaine en leur faveur pour qu’ils se mettent en ordre avec les documents.

La grève des conducteurs de transport en commun avait presque paralysé la ville de Kinshasa le lundi dernier. Des scènes de tension avaient été observées un peu partout dans la ville. A la suite de cette situation, plusieurs personnes étaient obligés de faire les pieds.

Actu24.cd

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

UNIKIN : les esprits se calment petit à petit, après une vive tension ce matin

Le calme semble revenir à l’Université de Kinshasa et ses environs, après des vives tensions ...