Accueil » ACTUALITE » Contenu intégral de la réunion bilatérale de défense et sécurité entre la RDC et l’Angola

Contenu intégral de la réunion bilatérale de défense et sécurité entre la RDC et l’Angola

C’est depuis le 14 septembre que se tient en Angola, la réunion bilatérale de défense et sécurité entre la République démocratique du Congo et la République d’Angola, sous la modération du secrétaire d’Etat à l’Intérieur de l’Angola José Bamóquina Zau, assisté du chef de département de l’Afrique centrale et occidentale Campos Viera Campos.

Les gouverneurs des provinces de deux pays y ont pris part. Pour la partie angolaise, Dr. Miguel dos Santos de Oliveira vice-gouverneur en charge de la politique économique et sociale de la province de Cabinda, Dr. Ernesto Muangala gouverneur de la province de Lunda Norte, M. Victor da Silva de Oliveira vice-gouverneur à la politique économique et sociale de la province de Moxico, M. Sérgio Lúther Rescova Joaquim gouverneur de la province de Uíge, M. Pedro Makita Arnaldo Júlia gouverneur de la province du Zaire.

Pour la partie congolaise, Maître Dieudonné Pieme Tutokot gouverneur de la province du Kasaï, Pr Ambroise Kamukuny Mukinay gouverneur de la province du Kasaï-Central, M. Atou Matumbuana Nkuluki gouverneur de la province du Kongo Central, M. Léopold Kangulumba Kisesele Kakoma gouverneur de la province du Kwango, Mme Fifi Masuka Saini vice-gouverneur de la province du Lualaba.

Trois points ont constitué le centre des échanges : Renforcement de la sécurité aux frontières des deux parties, constitution d’une Commission permanente bilatérale des gouverneurs de provinces et gestion de l‘impact de la COVID-19 et mise en commun des moyens pour l’éradiquer.

Les parties ont admis globalement ce qui suit : – La reconduite à la frontière des immigrés illégaux dans le respect dans des droits de l’homme ;

  • La poursuite de la localisation et la matérialisation des bornes frontières pour la délimitation des juridictions respectives des parties ;
  • La réciprocité dans le traitement administratif des nationaux respectifs des parties ;
  • La légalisation des activités commerciales transfrontalières qui font actuellement l’objet de fraude et de contrebande ;
  • La lutte contre l’immigration illégale, la contrebande et autres activités illicites ;
  • La consolidation des canaux d’échanges d’informations sur toutes les questions d’intérêt commun.

Concernant la sécurité à la frontière

Les gouverneurs de province « acceptent de soutenir une nouvelle ère de collaboration active entre les parties à l’issue de la réunion bilatérale de défense et de sécurité, s’engagent à diligenter la mise en œuvre des instruments juridiques nécessaires pour la matérialisation de la collaboration entre les parties, encouragent leurs Etats respectifs de procéder à l’identification de la population frontalière en vue d’en contrôler et faciliter la circulation, agréent d’harmoniser le coût des taxes locales de passage aux postes frontaliers pour faciliter la circulation des personnes et des biens et décourager la fraude, s’engagent à établir des postes et des marchés frontaliers pour faciliter les échanges commerciaux entre les parties, appuient l’établissement des missions consulaires respectives des deux parties dans les chefs-lieux des provinces frontalières et s’engagent à identifier les potentialités respectives des parties dans divers domaines de la vie sociale (éducation, santé, commerce, agriculture, etc…) afin d’en encourager l’exploitation. »

Les gouverneurs de province ont proposé la mise en place d’une Commission permanente des gouverneurs de province, qui devrait se réunir deux fois par an, alternativement dans l’un et l’autre pays. Ils se sont convenus que, si la Réunion bipartite des ministres l’adoptait, la prochaine réunion de la Commission des gouverneurs se tiendra dans la première moitié de février 2021 à Kolwezi dans la province du Lualaba, en République démocratique du Congo.

Pour la gestion de la COVID-19, les gouverneurs de province se sont engagés à créer des canaux appropriés pour le partage des informations et des mesures spécifiques dans le cadre des mesures de prévention et de lutte contre la pandémie à COVID-19 et continuer à sensibiliser la population sur le respect des mesures barrières  en vue de mieux lutter contre la propagation de cette pandémie.

La signature de trois importants accords était également prévue.

Actu24.CD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Prestation de serment des trois juges : Puis Muabilu réprimandé par son regroupement politique

Le regroupement politique Alliance pour l’avenir (AA/a) dont Puis Muabilu fait partie, a tenu une ...