Accueil » ACTUALITE » Conflits fonciers au Nord-Kivu : Patrick Munyomo adresse une question orale avec débat au ministre des affaires foncières

Conflits fonciers au Nord-Kivu : Patrick Munyomo adresse une question orale avec débat au ministre des affaires foncières

Le député national Patrick Munyomo a adressé, ce samedi 23 octobre 2021 une question orale avec débat au ministre des affaires foncières. Elle porte sur la gestion des conflits fonciers dans la ville de Goma et dans le territoire de Nyiragongo en province du Nord-Kivu.

L’élu de Goma estime que les conflits fonciers documentés dans ce coin du pays, tendent à se transformer en conflit inter-ethnique. 

“Ces conflits sont à la base des soulèvements inter-ethniques et occasionnent des morts d’homme. La population du Nord-Kivu veut avoir du ministre des réponses claires quant à ce” a-t-il indiqué.

Patrick Munyomo veut que le ministre en charge des affaires foncières apporte des précisions sur des questions contenues dans sa lettre :

  • Quel est l’état actuel du dossier de la concession de l’hôtel Karibu à Goma ;
  • Qu’a fait jusqu’à présent le ministre en question, pour mettre fin au conflit foncier de Turunga à Nyiragongo qui a occasionné des morts ;
  • Où en est-on avec le conflit foncier de Mubambiro entre les occupants et l’État congolais représenté par le ministère des affaires foncières ?

Ce parlementaire sollicite ainsi, au bureau de l’Assemblée nationale d’aligner sa question orale avec débat afin d’être traitée en plénière.

Outre des conflits fonciers, la province du Nord-Kivu fait face à de nombreux conflits coutumiers plus particulièrement dans le territoire de Nyiragongo, au nord de Goma chef-lieu de la province et seraient selon nos sources, à la base de l’insécurité dans la région.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Sénat : Matata sur le point de saisir la commission africaine des droits de l’homme pour recouvrir ses immunités

Les démarches sont déjà entamées par les avocats conseils de l’ancien premier ministre Matata Ponyo ...