Accueil » ACTUALITE » Complicité des politiques dans les violences communautaires à Rutshuru : Mabunda appelée à mettre en place une commission d’enquête

Complicité des politiques dans les violences communautaires à Rutshuru : Mabunda appelée à mettre en place une commission d’enquête

Après de violences enregistrées entre la communauté Nande et Hutu dans la cité de Kiwanja et ses environs dans le territoire de Rutshuru ayant occasionné une dizaine de morts de part et d’autre du 15 au 24 octobre dernier, le député National Jean-Baptiste Muhindo Kasekwa tape le poing sur la table et appelle Jeannine Mabunda, présidente de l’Assemblée nationale à la création urgente d’une commission d’enquête parlementaire au sujet de la complicité de certains leaders politiques et notables locaux dans la recrudescence de l’insécurité dans cette partie du Nord-Kivu.

Jean-Baptiste Kasewa

Cet élu de Goma a dans sa correspondance adressée à la première personnalité de l’organe délibérant, estimé que ces violences seraient entretenues pour un agenda politique particulier basé selon lui, sur une logique meurtrière de stigmatisation et manipulation des ethnies vu les propos tenus par son collègue Eugène Serufuli Ngayabaseka, à la veille de la tuerie de 8 civils près de Kiwanja, des propos qui ont suscité de réactions allant dans tous les sens.

Il indique en outre, que ces propos corroborent les allégations faites par la coordination de la société civile du Nord-Kivu lors des échanges du 31 mars 2019 avec la mission parlementaire d’information sur la recrudescence de l’insécurité au Nord-Kivu.

Voilà pourquoi je vous demande bien de vouloir mettre en œuvre avec diligence la recommandation de l’Assemblée plénière du 2 juillet 2020 sur proposition de la commission défense et sécurité, conformément à l’article 203 al2 du règlement intérieur qui dispose, le président de l’Assemblée nationale nomme les membres de la commission d’enquête sur proposition des groupes parlementaires et des nons-inscrits dans le délai de soixante-douze heures compter de la création de la commission.”

Rappelons que des violences ont été enregistrées la semaine dernière entre la communauté Nande et Hutu dans le territoire de Rutshuru avant qu’un député national élu de la région propose la scission de la province dans le souci, renchérit t-il, de trouver solutions à certaines incompréhensions en province.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Didier Manzenga au Nord-Kivu pour la réception officielle de la piste de l’aéroport de Goma

Le ministre national de transport et voies de communication séjourne depuis les heures d’après de ...