Accueil » ACTUALITE » CENI : Balamage N’kolo dénonce les interférences politiques dans le processus de désignation du président

CENI : Balamage N’kolo dénonce les interférences politiques dans le processus de désignation du président

Il s’observe un retard dans le processus de désignation du président de la commission électorale nationale indépendante CENI, malgré le délai accordé aux confessions religieuses par le bureau de l’Assemblée nationale. En réaction, le député national Balamage N’kolo Boniface dit avoir remarqué ce qu’il qualifie d’interférences politiques qui seraient selon lui, l’une des causes du blocage de la machine.

Dans une interview accordée à ACTU24.CD ce jeudi 26 août 2021 à Goma, ce député national a indiqué que l’essentiel, actuellement, est de parfaire le système électoral de la RDC pour obtenir une commission électorale complètement indépendante en vue de l’organisation des élections crédibles au délai constitutionnel.

Balamage N’kola Boniface appelle ainsi, toutes les couches de cesser d’interférer dans le processus de désignation du remplaçant de Corneille Naanga par les confessions religieuses.

Ils ont en train de faire conformément à la loi, mais nous avons remarqué qu’il y a des interférences politiques. J’en appelle tout le monde à cesser d’interférer dans la Ceni et de laisser être constituée de manière indépendante pour nous rassurer de bonnes élections” a-t-il martelé.

À lui d’ajouter : 

L’Assemblée nationale a seulement pour mission d’entériner les PV de manière consentuelle. C’est sont les interférences de politiques qui font que les choses tardent. S’il n’y a pas consensus entre les religieux, nous estimons que le chef de l’État se comportera comme à l’affaire de l’entérinement de Ronsard Malonda” a ajouté Balamage N’kola élu du Sud-Kivu.

Le désaccord persiste dans le processus de désignation des membres de la CENI. Alors que les six autres confessions religieuses à part les catholiques et les protestants, ont déposé la semaine dernière les PV sur le consensus autour du nom du successeur de Corneil Nanga ; la CENCO et l’ECC ont, dans une correspondance adressée au chef de l’État sollicité une audience et plaidé pour sa médiation afin de décanter ce blocage.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

État de siège à Butembo : tentative de spoliation d’une partie de l’avenue de l’église par le maire policier, manœuvre dénoncée par un parlementaire

Le député provincial Mbenze Yotama dénonce ce qu’il qualifie de spoliation d’une partie de l’avenue ...