Accueil » ACTUALITE » Cathy Furaha, ministre de la Culture à Goma pour donner le go de la 8e édition du festival Amani

Cathy Furaha, ministre de la Culture à Goma pour donner le go de la 8e édition du festival Amani

La ministre nationale de la Culture, Arts et Patrimoine est arrivée ce jeudi 3 février 2022 dans la ville de touristique de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Dans une interview accordée à la presse, Cathy Katunga Furaha, patronne de la culture en RDC, a fait savoir qu’elle séjourne dans cette partie du pays, dans le cadre de lancer et prendre part, à la huitième édition du festival Amani qui débute ce vendredi 4 février à Goma sous le thème « Engages-toi, engageons-nous ». 

Elle estime que le rétablissement de la paix peut être effectif à travers la culture. 

C’est un festival pour la paix et nous ne jurons tous, que par la paix ; c’est pourquoi le gouvernement m’envoie pour venir soutenir les enfants du Congo parce-qu’on va démontrer que c’est avec la culture que nous pouvons apporter quelque chose pour la cohésion et la cohabitation pacifique. La culture est là pour amener la paix” a-t-elle indiqué.

À elle d’ajouter : 

C’est la culture qui doit réussir là où toute autre chose a échoué et je suis très satisfaite de voir que c’est dans ma province qu’il y aura un vent nouveau pour nous amener vers la paix

Elle salue cependant, les avancées observées selon elle, dans le cadre de l’état de siège décrété par le chef de l’État dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Notons que contrairement aux précédentes éditions du festival Amani qui s’étaient déroulées au collège Mwanga, la huitième qui démarre ce vendredi 4 février, aura lieu à l’espace « Bishweka » à Kitutu dans le quartier Kyeshero (ouest de Goma).

Dans le cadre de la sécurisation de festivaliers, le vice-gouverneur policier du Nord-Kivu, le Commissaire divisionnaire Ekuka Lipopo aux côtés de certains membres du conseil provincial de sécurité, a effectué une visite d’inspection sur le site choisi pour abriter cette édition notamment pour évaluer les dispositions sécuritaires. Et devra accueillir au moins trente-six mille festivaliers, d’après les organisateurs.  

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Goma : une délégation d’Alphamin Bisie Mining reçue par le Gouverneur militaire

Une délégation de la société Alphamin Bisie Mining a été reçue ce lundi 23 mai ...