Accueil » ACTUALITE » Campagne de ramassage d’armes à Goma : le député national Patrick Munyomo parle de la matérialisation de la vision du chef de l’État

Campagne de ramassage d’armes à Goma : le député national Patrick Munyomo parle de la matérialisation de la vision du chef de l’État

Le député national Patrick Munyomo est arrivé ce dimanche 30 août 2020 en ville de Goma, son fief électoral non seulement pour ses vacances parlementaires, mais aussi pour le lancement dans quelques matins de la campagne de ramassage d’armes en détention illégales et qui seraient selon lui, à la base de la criminalité urbaine qui prend ce dernier temps, une allure inquiétante dans le chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Cet élu de Goma a au cours de l’interview accordée à la presse locale, indiqué que cette campagne soutenue non seulement par toute la population de la ville touristique du Nord-Kivu, par des autorités provinciales, mais également par le ministre de l’Intérieur et sécurité, vise également à matérialiser la vision et/ou la volonté du chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi, celle de la sécurité totale de la population de la ville de Goma en particulier, celle du Nord-Kivu en général. 

C’est la population qui m’a demandé de plaider au niveau national pour sa sécurité. C’est pourquoi j’ai initié cette campagne pour essayer de diminuer l’insécurité notamment à Goma. On peut tout amener au Nord-Kivu, mais la population a d’abord besoin de la paix”, a dit Patrick Munyomo élu de Goma.

Demandant à la population qui reste la première victime de l’insécurité grandissante dans la ville de Goma et ses environs, à s’approprier cette campagne, Patrick Munyomo fait savoir qu’à toute personne qui remettra une arme, sera remise une somme d’argent qui selon lui, aidera cette dernière à répondre à ses besoins primaires. 

Une somme consistante sera remise à toute personne qui remet une arme, pour l’aider. Nous comptons aussi faire l’encadrement des jeunes au sein d’un centre de formation processionnelle dans plusieurs domaines de la vie, pour qu’ils n’intègrent pas des groupes armés négatifs”, a-t-il ajouté.

Campagne de gratification des bandits ?

Le député national Patrick Munyomo s’inscrit en faux contre les idées avancées par tous ceux-là qui pensent que cette campagne favorisera de plus les ennemis de la paix dans leurs sales opérations endeuillant plusieurs familles et invite la population à se saisir de toute personne qui s’oppose à cette campagne, car ajoute-t-il, ladite personne sera jugée de non-soucieuse du calvaire de la population.

La personne qui peut s’illustrer dans la tromperie de l’opinion publique quant à cette initiative, est une personne qui ne se soucie pas du bien-être de notre population victime depuis plusieurs années des assassinats répétitifs“, dit-il. 

Notons que la ville de Goma chef-lieu de la province du Nord-Kivu enregistre depuis un certain temps, de cas d’assassinat répétitifs aux côtés de kidnappings attribués à des hommes détenteurs d’armes illégalement.

Elias Aungama, à Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Les détails du gouvernement sur l’opération policière “Road Bloc” à Kinshasa

Le gouvernement congolais s’était réuni ce vendredi en 49 ème conseil des ministres depuis l’entrée ...