Accueil » ACTUALITE » Butembo : la Lucha appelle le gouvernement à donner un ultimatum de 48 heures au PAM de quitter la RDC

Butembo : la Lucha appelle le gouvernement à donner un ultimatum de 48 heures au PAM de quitter la RDC

Le mouvement citoyen lutte pour le changement (lucha) section de Butembo au Nord-Kivu, invite le gouvernement congolais à donner un ultimatum de 48 heures au programme alimentaire mondial (PAM) pour quitter le pays car pointé du doigt dans plusieurs bavures dans la région, contrairement à ses missions régaliennes.

Dans un communiqué rendu public mercredi 31 mars et exploité par ACTU24.CD, ce mouvement pro-démocratie renseigne que c’est depuis longtemps que dans des cargaisons de cette organisation non-gouvernementale, on y appréhende des effets militaires, des vivres non conforment aux déplacés de guerre dans la région de Beni.

“En date du 30 mars dernier vers 9 h, une cargaison de PAM qui avait pour destination Beni a été suspectée puis arrêtée. En bord de cette cargaison, il y avait des hommes, femmes et des vivres visiblement. Le matin du 31 mars, la population a exigé de passer au contrôle de cette dernière afin de connaître les réalités et éviter les pires. À la mairie, après la découverte de plusieurs effets militaires, des éléments de la PNC ont crépité plusieurs balles pour disperser la population venue à la vérification” a-t-on lu dans ce communiqué.

C’est ainsi, que la lucha-Butembo appelle le gouvernement congolais à donner un ultimatum de 48 heures au PAM afin de quitter le pays.

Elle invite les ONG à faire attention aux missions diaboliques visant à plonger la population de l’Est dans un malheur continuel.

En rappel, une personne a selon des sources locales, perdues la vie et 4 autres ont été blessées lors ces altercations entre les forces de l’ordre et la population dans la ville de Butembo en province du Nord-Kivu ce mercredi 31 mars. 

Elias Aungama, depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Kinshasa : demander pardon à l’Assemblé provinciale pour saisir après la cour constitutionnelle, démarches contradictoires de Néron Mbungu

Le vice-gouverneur de la ville de Kinshasa, Néron Mbungu a été déchu de son poste ...