Accueil » ACTUALITE » Butembo : deux militants de la Lucha totalisent un trimestre en prison

Butembo : deux militants de la Lucha totalisent un trimestre en prison

Arrêtés depuis le 19 avril 2021 à l’issue d’une manifestation anti-tueries dans la région de Beni, deux militants du mouvement citoyen lutte pour le changement (lucha) croupissent encore dans la prison centrale de Butembo dénommée « Kakwangura ».

Dans une déclaration rendue publique en début de cette semaine et exploitée par ACTU24.CD; ce mouvement pro-démocratie dénonce non seulement la détention jugée d’arbitraire, mais aussi les conditions dans lesquelles vivent Éric Sankara et Elysée Watumba en prison.

Ces derniers seraient selon nos sources, accusés de soulèvement populaire et d’incitation à la haine.

Tout en demandant à la justice de rester véritablement indépendante afin de promouvoir un sérieux État de droit, la lucha exige la libération immédiate et sans conditions de ces deux jeunes, au cas contraire des actions de grande envergure seront menées jusqu’à obtenir leur libération, ajoute la lucha.

Nous sommes vraiment inquiets de voir que parmi ces deux jeunes, l’un pas même eu la chance de passer les examens d’État à la session préliminaire. Ça nous fait mal” a fait savoir Salama Kaliki militant au sein de la lucha Butembo joint par ACTU24.CD

En outre, ce mouvement non-partisan invite le population à la vigilance et à la revendication pacifique de ses droits sans aucune peur.

Pour rappel, les premières audiences dans ce dossier devraient se tenir en date du 11 mai dernier, mais suite aux mesures relatives à l’instauration de l’état de siège au Nord-Kivu et en Ituri, celles-ci n’avaient pas eu lieu.

Elias Aungama depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

UNIKIN : les esprits se calment petit à petit, après une vive tension ce matin

Le calme semble revenir à l’Université de Kinshasa et ses environs, après des vives tensions ...