Accueil » ACTUALITE » Bukanga Lonzo, plus de 100 millions de dollars investis, improductif [Analyse]

Bukanga Lonzo, plus de 100 millions de dollars investis, improductif [Analyse]

Une délégation gouvernementale conduite par le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a visité le parc agro-indistriel Bukanga Lonzo ce mercredi. Le constat est alors sans appel. Ce gigantesque projet qui a englouti plus de 100 millions de dollars américains, dont l’évocation rappelle l’ancien premier ministre Matata Ponyo Mapon, est à l’arrêt, transformé en un véritable éléphant blanc. « Ilunga Ilunkamba visite en ce moment le parc Agro-industriel de Bukanga Lonzo. Spectacle affligeant. “Mais qu’est-ce qui a manqué”, s’est-il interrogé. “L’amour du pays”, a répondu le ministre de l’Agriculture, présent à ses côtés », rapporte le compte Twitter officiel de la Primature, la désolation du chef du gouvernement donc.

Un tweet qui livre en bataille, d’un bond, les pros et anti Matata. Les premiers estiment que l’échec actuel du projet est dû à l’hostilité de « la mafia des importateurs des produits agricoles » craignant la concurrence du parc, ou encore des « coups » des adversaires politiques de l’ancien premier ministre qui craignaient que la réussite du projet puisse donner plus d’aura à Matata. Un compte Twitter, Bukanga Lonzo News, très introduit dans le dossier et défenseur des actions de monsieur l’ex-premier, attribue l’arrêt des activités sur cet immense site agricole à la « suspension du financement du projet » après la démission du gouvernement Matata en 2016. Ajoutant que « la mise en œuvre d’un parc agro-industriel s’inscrit dans le long terme. Et que dans le cas de Bukanga Lonzo, « la première phase de développement devrait prendre 10 ans ! Malheureusement, le projet a été lancé en 2014 et abandonné en 2016. »

Par contre, les seconds pensent qu’il y a eu mégestion et détournement massif de fonds destinés à ce projet, et appellent la justice à se saisir du dossier.

Bukanga Lonzo rentrait dans le programme des parcs agro-industriels lancé par l’État congolais pour satisfaire la double exigence de la lutte contre la malnutrition et l’insécurité alimentaire ainsi que la promotion d’une croissance durable. Il était le premier d’une modeste liste. Lancé en 2014, le parc a sombré depuis 2016. Aujourd’hui, le personnel est impayé, la conservation des semences et engrins est mauvaise, les installations de très haute valeur sont à l’abandon… A qui revient la responsabilité de l’échec d’un projet présenté comme salutaire dans un pays où les besoins alimentaires sont tenaces ?

Un parc de très haute valeur à l’abandon

Lors de la visite du premier ministre, l’étonnement ne pouvait qu’être au rendez-vous. Dans les faits, qu’est-ce qu’est le parc agro-industriel Bukanga Lonzo ?

Une vaste ferme sérieusement équipée, une usine de concassage des pierres, des bâtiments pour la logistique et des entrepôts, un complexe du silo, une provenderie, des lignes électriques neuves appropriées, une usine de fabrication locale des tuyaux en PVC, un hangar d’avions, une piste d’atterrissage, un pont bascule, une station de pompage d’eau et un barrage pivot, une station à essence, des magasins mini marchés, des logements, un centre médical, des jardins destinés à la culture de différents produits agricoles… Tous, à l’abandon. D’une part.

Des tracteurs versatiles Bühler neufs non utilisés, dont certains les moteurs ont été retirés en faveur de baleinières de privés; des air tractor et des épandeurs cloués au sol; des moissonneuses, des planteuses, des tonnes d’engrais et de fertilisant, ignorées. De l’autre.
A qui revient le crime ?

TAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Les détails du gouvernement sur l’opération policière “Road Bloc” à Kinshasa

Le gouvernement congolais s’était réuni ce vendredi en 49 ème conseil des ministres depuis l’entrée ...