Accueil » ACTUALITE » Bourgmestre de la commune rurale de Minembwe : “Il n’y a aucun document officiel jusque-là qui abroge le procès-verbal de notre installation”

Bourgmestre de la commune rurale de Minembwe : “Il n’y a aucun document officiel jusque-là qui abroge le procès-verbal de notre installation”

Pendant que le fameux dossier de l’installation des animateurs de la commune rurale de Minembwe dans la province du Sud-kivu déchire la toile, le bourgoumetre de cette commune dit faire confiance toujours au président de la République malgré l’annonce de l’annulation de son installation. Gady Mukiza indique que jusqu’à présent il n’y a aucun document qui abroge son installation comme bourgmestre de cette commune rurale qui suscite de réactions dans toutes les couches quelque soit sociales et politiques.

Réagissant sur l’annonce faite par le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi au cours d’une conférence de presse tenue à Goma il y a peu, faisant état de l’annulation de l’installation par le ministre national de la décentralisation et reformes institutionnelles, Azarias Ruberwa, des animateurs de la commune rurale de Minembwe, Gady Mukiza dit attendre les décisions finales qui viendront des autorités nationales.

Le chef de l’État va selon lui, rassembler toutes les communautés de la République démocratique du Congo.

Il n’y a aucun document officiel jusque-là qui abroge le procès-verbal de l’installation du bourgmestre de Minembwe. Nous étions installés par le ministre provincial de l’intérieur en présence du Gouverneur de province et d’autres autorités du niveau national ; jusque-là, nous n’avons pas sur papier un document annulant notre installation. Ce que les autorités vont dire, c’est ce que nous allons faire. Nous comptons sur le chef de l’État, car c’est lui le rassembleur de toutes les communautés”, a dit à nos confrères de ACTU7.CD, Gady Mukiza, bourgmestre de la commune rurale de Minembwe.

Dans une interview accordée à la presse de Kinshasa, Azarias Ruberwa, ministre de la décentralisation et reformes institutionnelles en RDC, a démenti l’information qui l’accuse d’avoir installé le bourgmestre de cette commune. Il a par ailleurs, indiqué qu’il mettra en place une commission ad hoc hoc qui pourra s’occuper de cette question qui suscite des réactions allant dans tous les sens.

Il sied de rappeler que le chef de l’État Félix Tshisekedi a au cours d’une conférence de presse tenue durant son séjour dans la ville touristique de Goma au Nord-Kivu jeudi 8 octobre dernier, annoncé l’annulation de l’installation des animateurs de la commune rurale de Minembwe dans le Sud-kivu. Il a par ailleurs, indiqué qu’il mettra en place une commission ad hoc qui pourra s’occuper de cette question qui suscite des réactions allant dans tous les sens.

Elias Aungama, depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Prestation de serment de trois juges : “hier, on avait la justice de Kabila, nous ne souhaitons pas avoir la justice de Tshisekedi, mais une justice indépendante” (Patrick Mundeke)

Réagissant sur la prestation de serment de trois nouveaux juges membres de la cour constitutionnelle, ...