Accueil » SECURITE

SECURITE

Nord-Kivu/Beni : une nouvelle incursion des ADF fait 4 morts et des blessés à Oicha

La nuit de ce dimanche 17 novembre a de nouveau été meurtrière dans la cité d’Oicha dans le territoire de Beni au Nord-Kivu. En effet, une nouvelle incursion des combattants ougandais d’Allied democratic forces (ADF) dans cette cité a causé la mort d’au moins quatre personnes. Ces personnes ont été tuées par balle et à coup des machettes. Certaines ont ...

Lire la suite...

Coopération militaire RDC-Belgique : un navire de l’armée belge sera à Boma trois jours durant

Dans le cadre de la reprise de la coopération militaire entre la République démocratique du Congo et la Belgique, un navire de commandement et de soutien logistique de la composante marine de l’armée belge, A960 GODETIA, va faire escale à Boma, entre le 13 et le 15 novembre prochain. À en croire les sources, une rencontre est en vue à ...

Lire la suite...

« La condamnation à 30 ans de réclusion de Bosco Ntaganda est un rappel à l’ordre pour tous les criminels qui sévissent en RDC », Fayulu

Moult réaction sont enregistrées en République démocratique du Congo tout comme ailleurs après la condamnation de l’ex-chef de guerre Bosco Ntaganda à 30 années d’emprisonnement par la Cour pénale internationale (CPI). La dernière en date et celle de Martin Fayulu. « La condamnation à 30 ans de réclusion de #BoscoNtaganda est un rappel à l’ordre pour tous les criminels qui ...

Lire la suite...

Condamné à 30 ans de prison, Bosco Ntaganda dispose de 30 jours pour interjeter l’appel contre le verdict rendu en première instance

L’ancien seigneur de guerre Bosco Ntaganda n’est dispose que d’un délai de 30 jours pour interjeter l’appel contre sa condamnation par chambre de première instance VI de la Cour Pénale Internationale (CPI) à 30 ans de prison, au cas contraire, ce jugement sera définitif. C’est ce qu’indique une communication de la CPI qui a été explicitée par son bureau de ...

Lire la suite...

RDC : écopé d’une peine maximale de 30 ans, qui est le criminel Bosco Ntaganda

L’ex chef de guerre Bosco Ntaganda vient d’être condamné à 30 ans de prison par la Cour pénale internationale, pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité, ce jeudi 07 novembre. Soixante-dix meurtres, viols, esclavages sexuels, sont les quelques unes des accusations retenues contre lui. Qui est ce natif du Rwanda ayant choisi la République démocratique du Congo comme sa ...

Lire la suite...

Nord-Kivu : les FARDC ont délogé plusieurs ADF de leurs cantonnements

Dans le cadre de l’opération de traque des groupes rebelles ougandais des ADF lancée le 30 octobre dernier, les Forces armées de la République démocratique du Congo ont pu récupérer à ce jour plusieurs bastions, jadis occupés par les rebelles. Selon le commandant des opérations Sukula 1, le général Jacques Nduru, qui a livré l’information, ces rebelles ont été chassés ...

Lire la suite...

RDC l’ex chef de guerre Bosco Ntanganda condamné à 30 ans de prison par la Cour pénale internationale, pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité

En cours d’écriture… Lire aussi : CPI : Bosco Taganda connaîtra sa peine ce jeudi Rédaction

Lire la suite...

CPI : Bosco Taganda connaîtra sa peine ce jeudi

L’ex-chef de guerre congolais Bosco Ntaganda détenu depuis 2013 à la Cour Pénal internationale (CPI) sera fixé sur sa peine ce jeudi 07 novembre. La chambre de la première instance VI de la Cour pénale internationale (CPI) avait déclaré en juillet dernier, Bosco Ntaganda, coupable de 18 chefs de crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis en Ituri entre ...

Lire la suite...

RDC : 385 prisonniers libérés de la prison Makala

Le vice-premier ministre en charge de la justice Célestin Tunda Ya Kasende a annoncé ce samedi 02 novembre, dans une série de tweets notamment, l’installation prochaine d’un parquet financier mais également une série de libérations de la prison centrale de Kinshasa. « J’ai procédé ce jour, à la libération de 385 prisonniers de la prison de Makala ayant purgé un ...

Lire la suite...

Meurtre de l’AG de Vijana : le MLC se dit prêt à constituer ses avocats en appui à la famille de la victime

Dans un communiqué rendu public ce vendredi 01 octobre, le Mouvement de Libération du Congo (MLC), parti cher à l’opposant congolais Jean-Pierre Bemba, dit se reserver le droit de constituer ses avocats, afin que justice soit faite dans l’affaire du meurtre de l’administrateur gestionnaire de l’hôpital Vijana, froidement abattu par l’un des gardes du corps du ministre provincial de l’intérieur ...

Lire la suite...