Accueil » ACTUALITE » 442 civils tués en trois mois à Beni et Mambasa : le CEPADHO en appelle à une solidarité internationale

442 civils tués en trois mois à Beni et Mambasa : le CEPADHO en appelle à une solidarité internationale

Le centre d’étude pour la promotion de la paix, la Démocratie et les droits de l’homme (CEPADHO), peint un tableau sombre d’une trentaine des civils tués dans un espace de 48 heures dans des incursions rebelles dans le territoire de Beni au Nord-Kivu, et Mambasa en Ituri. Il l’a fait savoir dans un communiqué rendu public ce samedi 15 février.

À en croire cette structure citoyenne, qui dit avoir retenu un chiffre de 442 civils lâchement abattus par des rebelles ougandais de l’ADF en représailles aux opérations militaires dites de taille lancées depuis le 30 octobre dernier, ces ennemis de paix s’illustrent par des pillages systématiques de biens de la paisible population lord de leurs différentes incursions diurnes que nocturnes, qui appauvrissent une fois de plus la population de Beni et Mambasa, actuellement cible de ces hors la loi.

Très inquiet face aux récents massacres perpétrés au carré minier dénommé VENNEZ VOIR dans la localité de Baungatsu-Luna en groupement Bambuba-Kisiki, qui laisse un bilan de plus de 29 morts; le CEPADHO lance un vibrant appel pour une solidarité internationale, car selon cette structure de défense des droits humains, quand un État est confronté au terrorisme, il a besoin de l’appui d’autres puissances mondiales pour en mettre fin.

Le désastre humanitaire étant patent, il importe que le monde entier se mobilise avant que le mal n’embrasse toute la région” a-t-on lu dans le communiqué de CEPADHO rendu public ce samedi 15 février 2020 à Beni dans l’est de la République Démocratique du Congo.

Depuis le lancement de dernières offensives militaires lancées contre les ADF dans l’Est du territoire de Beni, quelques agglomérations de la partie ouest du territoire et une partie de la province de l’Ituri se vident de ses habitants, fouillant des incursions meurtrières des rebelles des forces Démocratiques Alliées (ADF).

Elias Aungama

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Nord-Kivu : l’hon JP Ngahangondi plaide pour l’amélioration des conditions carcérales à Kangbayi

Dans la poursuite des ses vacances parlementaires dans son fief électoral, Jean-Paul Paluku Ngahangondi reste ...