Accueil » ACTUALITE » Beni : le bilan de l’incursion rebelle à Manzingi passe de 14 à 38 morts [JP Ngahangondi]

Beni : le bilan de l’incursion rebelle à Manzingi passe de 14 à 38 morts [JP Ngahangondi]

Le bilan de la nouvelle incursion des rebelles ougandais à Manzingi dans la localité Bakila-Tenambo en groupement Batangi-Mbau est revu à la hausse indique un des élus de ce territoire.

Depuis l’après-midi de ce mercredi 29 janvier 2020 le bilan de ce récent assaut des rebelles, faisait état de 14 morts. C’est tard dans la soirée de ce même mercredi que des sources civiles parlent de 38 morts œuvre attribuée au terroristes ADF qui subissent la force de frappe des vaillants éléments des FARDC dans les profondeurs de la région de beni, s’illustrent ces derniers jours par des représailles contre la pauvre population.

Jean-Paul Paluku Ngahangondi qui nous livre ce nouveau bilan, indique que d’autres corps ont été découverts dans les villages Mebulu, Et Maïya-balo situés à plus au moins 22 km à l’ouest d’oïcha.

“Parmi les victimes, certaines femmes auraient été sérieusement violées par les bourreaux avant d’être méchamment tuées et d’autres, les mêmes bourreaux sans conscience ont introduit des sticks d’arbres dans leurs organes génitaux. Vraiment ce qui se passe à beni c’est du jamais vu dans le beni-lubero. Pour le moment le bilan provisoire est de 38 personnes tuées et d’autres blessées” s’indigne Jean-Paul Paluku Ngahangondi élu de beni territoire.

Très consterné par la situation sécuritaire dans la quelle vivent ses électeurs, cet élu pense que la méthode usée par l’ennemi n’est rien d’autre que l’humiliation de la communauté et ça doit selon lui, attirer l’attention de tout le monde.

Il adresse à la même occasion, un message de compassion à toutes les familles qui ont perdues les leurs au cours de cette incursion sanglante qui vient une fois de plus endeuiller les habitants de beni territoire. La population de ce coin du groupement Batangi-Mbau vit la peur au vendre craignant pour leur sécurité.

Notons que la région de beni est de nouveau sous menace de la fameuse rébellion ADF au côté de la dixième épidémie d’ebola, avec un bilan de plus de 2000 morts.

Elias Aungama

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Concert de Fally Ipupa à AccorHotels Arena : la police française va contrecarrer toute manifestation sur le lieu

Dans un communiqué rendu public ce mardi 25 février, le ministère de l’intérieur français a, ...