Accueil » ACTUALITE » Nord-Kivu : 14 morts et 3 personnes blessées dans une nouvelle incursion rebelle en territoire de Beni

Nord-Kivu : 14 morts et 3 personnes blessées dans une nouvelle incursion rebelle en territoire de Beni

14 personnes ont été de nouveau tuées dans le village Manzingi dans la localité Bakila-Tenambo, groupement Batangi-Mbau à l’ouest d’Oïcha, chef-lieu du territoire de Beni, et les rebelles ougandais de l’ADF en sont auteurs.

À en croire le centre d’étude pour la promotion de la paix, la Démocratie et les droits de l’homme (CEPADHO) ces assaillants ont surgis dans ce village autour de 2 heures de ce mercredi 29 janvier, avant d’opérer porte par porte en y tuant 14 personnes aux côtés des trois blessées. Dans un bulletin d’information rendu public ce même mercredi, cette structure de défense des droits ayant son siège au Nord-Kivu indique que les victimes ont été tuées par arme en feu et arme blanche. Cependant, un homme, pasteur de son état a été tué selon la même source, tué par un autre groupe de la même nébuleuse rébellion ADF le matin de ce mercredi à Eringeti dans le même territoire de beni sous menace depuis plusieurs années des groupes armés locaux, nationaux et étrangers.

Ce nouveau massacre porte à 270 le nombre des civils tués par les islamistes ADF/MTM, en représailles aux offensives de grande envergure lancées depuis le 30 octobre dernier” a-t-on lu dans ce bulletin d’information dont une copie nous est parvenue.

Le CEPADHO via son bulletin d’information, se dit très inquiet face à ce nouveau massacre des innocents par des hors la loi, c’est ainsi qu’il réitère son soutien total aux Forces Armées congolaises. À cette même structure citoyenne d’inviter le commandement militaire du secteur opérationnel Sokola 1 à intensifier ses dernières opérations lancées contre les ADF, en sécurisant les grandes agglomérations de cette zone dite rouge afin de mettre un terme aux atrocités rebelles.

Pour le moment la fouille se poursuit dans les alentours de ce village, car selon d’autres sources le bilan peut s’alourdir d’un moment en autre.

Il sied de signaler qu’après la conquête de MADINA, un des puissants bastions des ADF dans les brousses de Beni, ces rebelles ne cessent de s’illustrer par des représailles dont la paisible population en sont souvent victime.

Elias Aungama

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Nord-Kivu : l’hon JP Ngahangondi plaide pour l’amélioration des conditions carcérales à Kangbayi

Dans la poursuite des ses vacances parlementaires dans son fief électoral, Jean-Paul Paluku Ngahangondi reste ...