Accueil » ACTUALITE » RDC : « l’Alliance FCC-CACH ne permet pas la sécurisation des congolais », assure le député de l’opposition Muhindo Kasekwa

RDC : « l’Alliance FCC-CACH ne permet pas la sécurisation des congolais », assure le député de l’opposition Muhindo Kasekwa

Le député national élu de Goma, Muhindo Jean-Baptiste Kasekwa interpelle le chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi à mettre fin au mariage conclu entre le FCC et le CACH afin d’améliorer la vie du peuple congolais. Il l’a dit ce vendredi 17 janvier au cours de la manifestation pacifique initiée par la plateforme politique Lamuka et plusieurs mouvements citoyens de la ville de Goma dans la province du Nord-Kivu.

Muhindo Jean-Baptiste Kasekwa a au cours de l’interview accordée à Actu24.CD en pleine marche, indiqué que le mariage FCC-CACH ne permet même pas au président congolais à faire la relève des troupes militaires et leur commandement basé à Beni.

« Félix Tshisekedi doit imiter Laurent-Désire Kabila qui a pris le courage de dire que l’accord qu’il avait conclu avec les pays voisins ne le facilite en rien. Tshilombo doit se rendre compte aujourd’hui que l’Alliance FCC-CACH ne permet pas de bien sécuriser les congolais, ce même mariage ne permet pas la défense de l’intégrité territoriale, raison pour laquelle nous l’interpellons de tout rompre vu que le temps est encore là », a souhaité Muhindo Jean-Baptiste Kasekwa.

Il a à la même occasion ajouté qu’une fois le chef de l’État n’arrivera pas à mettre en pratique ces différentes recommandations des congolais meurtris depuis plusieurs années, l’opposition sera toujours prête à initier des manifestations populaires pour dire non au régime qualifié de malveillant.

Elias Aungama, depuis Goma

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Linafoot : l’AS V. Club lamine l’OC Bukavu Dawa (5-1) et remonte à la 3e place

C’était un après-midi cauchemardesque pour l’OC Bukavu Dawa, car étrillé ce jeudi 20 février au ...