Accueil » ACTUALITE » RDC : « Dans une démocratie, aucune violence n’est tolérable », s’indigne Néhémie Mwilanya

RDC : « Dans une démocratie, aucune violence n’est tolérable », s’indigne Néhémie Mwilanya

Le coordonnateur du Front Commun pour le Congo Néhémie Mwilanya se dit préoccupé par le sabotage de l’effigie du Président Félix Tshisekedi à Kolwezi. La plateforme politique de Joseph Kabila a condamné ce dimanche le comportement des personnes à la base de cet acte.

« Dans une démocratie, aucune violence, quelle qu’en soit la forme et d’où qu’elle vienne n’est tolérable. Le FCC, plateforme politique des valeurs, condamne les actes répréhensibles de ces dernières 72h posés par les militants des différents bords », a-t-il dit.

Le coordonnateur du Cap pour le changement(CACH), plateforme du président congolais Félix Tshisekedi, a annoncé ce dimanche la suspension des discussions avec le Front commun pour le Congo(FCC) de l’ancien président Joseph Kabila, en signe de protestation contre l’incendie volontaire de l’effigie du président congolais par les partisans de ce dernier à Kolwezi, une ville du sud-est congolais.

TAD

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ambongo rappelle de nouveau à la coalition FCC-CACH que le peuple est ” fatigué des querelles inutiles”

C’est en ces termes que le cardinal Fridolin Ambongo a, de nouveau, ce dimanche 17 ...