Accueil » ACTUALITE » RDC : Pour Martin Fayulu, seule l’organisation des élections anticipées et la réforme des institutions mettront fin à « la crise de légitimité »

RDC : Pour Martin Fayulu, seule l’organisation des élections anticipées et la réforme des institutions mettront fin à « la crise de légitimité »

C’est l’essentiel du plan de sortie de crise de Martin Fayulu revu et corrigé, rendu public le 04 novembre dont la rédaction d’Actu24.cd s’est procuré une copie ce mercredi 6 novembre. Comme dans sa première copie rendue publique le 10 mai dernier, Martin Fayulu, candidat malheureux à la présidentielle de décembre dernier et qui continue à remettre en cause la légitimité des autorités issues de ces scrutins a, appelé à la réorganisation de nouvelles élections.

Son plan de sortie de crise prévoit la mise en place d’une institution dénommée Haut Conseil national des réformes institutionnelles (HCNRI), dont l’opposant propose la direction à la plateforme LAMUKA pendant une période de 18 mois environs, avant l’organisation d’élections générales anticipées.

D’après la proposition du leader de l’ECIDE, le HCNRI devrait réfléchir aux réformes à mener concernant la Commission électorale nationale indépendante (CENI), la Cour constitutionnelle (le juge du contentieux électoral), la Défense, la sécurité et les droits humains. Pendant ce temps, toujours d’après ce document, la coalition CACH/FCC resterait à la tête du pays.

Contrairement à son premier schéma, le porte-étendard de LAMUKA s’efface au profit de son regroupement politique quant à la direction de l’instance devant réformer les institutions, ” HCNRI “.

Ci-dessous le plan de sortie de crise de Martin Fayulu :

DVT

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Check Also

Ambongo rappelle de nouveau à la coalition FCC-CACH que le peuple est ” fatigué des querelles inutiles”

C’est en ces termes que le cardinal Fridolin Ambongo a, de nouveau, ce dimanche 17 ...